Magazine Culture

Henri Meunier et Nathalie Choux : Les Trop Super, Tyranik l'ours et Le complexe d'Adèle

Par Stephanie Tranchant @plaisir_de_lire

Les Trop Super : Tyranik l'ours et Le complexe d'Adèle  d’Henri Meunier (auteur) et Nathalie Choux (Illustrateur)    4/5 (04-09-2015)

Ces deux nouveaux titres de la collection Les Trop Super (25 pages) sont disponibles depuis le 2 septembre 2015 chez Actes Sud Junior.

9782330053796 (130x173).jpg
  
9782330053802 (129x173).jpg

L’histoire (éditeur) :

Les Trop Super sont de retour ! La suite d’une série en bande dessinée mêlant aventure, humour et sensibilisation à l’environnement.

 Les Trop Super - Le complexe d'Adèle : Un mystérieux malfaiteur profite du sommeil des animaux honnêtes pour leur raser la boule à zéro. Quelle est l’identité du criminel ? Et quels sont ses motifs ? Voilà une nouvelle mission pour les Trop Super ! Et une façon amusante d’apprendre pourquoi les chauvessouris vivent la nuit.

Les Trop Super - Tyranik l'ours : Au secours ! Tyranik l’ours fait des ravages : ruches d’abeilles, gîtes d’écureuils, il pille et dévore tout sur son passage. Pourquoi une telle fureur ? D’autant que les grizzlis sont censés hiberner l’hiver… Voilà une nouvelle mission pour les Trop Super ! Et une façon ludique d’apprendre un fait sur la nature : l’hibernation des ours.

Mon avis :

Une bande dessinée pour les tout-petits c’est possible ? Oui, oui et oui ! Actes Sud sortent deux nouveaux titres de la série Les trop Super. On y retrouve Bruno et Balbir dans des dessins aussi tendres (aux formes très arrondies) que dynamiques (les couleurs vives et l’enchaînement des vignettes donnent du rythme et du peps aux histoires).

Dans Tyranik l'ours, Nathalie Choux et Henri Meunier mettent le courage et le sens du sacrifice de Flash (Bruno) à rude épreuve, face à un ours furieusement méchant.

Dans Le complexe d'Adèle, c’est une histoire bien mystérieuse que vont devoir élucider les deux amis : un voleur de poil sévit chez les animaux.

À la manière de superman dans sa cabine téléphonique,  on voit Bruno et Balbir se transformer en Trop Super dans une page sensationnelle qui donne une dimension extraordinaire à la suite de l’aventure, et l’histoire prend alors une tournure hors du commun qui plaît beaucoup aux enfants.

Les textes sont très sympas. Idéal pour raconter l’histoire aux bambins, les dialogues sont adaptés, drôles et différents selon les  personnages. Je salue aussi les quelques jeux de mots que seuls les parents comprendront et qui font sourire. (« Mais c’est Tyranik, le super vilain signalé par Interpoule dernièrement. »)

Les histoires sont courtes, pleine d’action et pour faire plaisir aux parents qui aiment allier apprentissage et divertissent, la dernière page de chaque livre donne quelques informations sur la nature, en rapport avec les personnages de l’histoire (ici la chauve-souris et l’hibernation).

J’ai vraiment aimé ces bande-dessinées (leurs premières, mais sans doute pas les dernières), et je n’ai pas été la seule. Après les avoir racontées à mon bambin de 5 ans, celui-ci s’est amusé à les relire (et les rerelire) lui-même en faisant parler chaque personnages (à sa manière !).

À tester dès 5 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanie Tranchant 4943 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines