Magazine Bébé

Arrête de réveiller ta sœur ou comment te faire comprendre qu’il faut respecter le sommeil des autres ?

Publié le 17 septembre 2015 par Zorelie45

Cela fait déjà un petit moment que nous faisons la « guerre » à mini Tino pour qu’il arrête de réveiller sa sœur tous les matins. Peu importe l’heure à laquelle nous les couchons, que ce soit autour de 20h quand il y a école ou vers 22h-22h30 quand on est de sortie, qu’on reçoit du monde ou quand il y avait Fort Boyard à la télé (C’était la grande découverte de l’été !), l’heure du réveil sera irrémédiablement la même, autour de  6h30-7h. C’est tôt ! Beaucoup trop tôt pour nous bien sûr. Quels parents ne souhaiteraient pas faire plus de grasse mat’ ou encore faire la sieste ? Mais c’est aussi beaucoup trop tôt pour mini Rourou, sa sœur jumelle, qu’il réveille systématiquement tous les matins.

réveil

Chaque jour, nous lui répétons inlassablement « Arrête de réveiller ta sœur ». Chaque soir, nous prenons du temps pour lui expliquer qu’il a le droit de ne plus avoir sommeil mais que les gens autour de lui en ont besoin, qu’il peut jouer tranquillement dans sa chambre. Nous lui expliquons que tant qu’il fait nuit, il ne peut pas se lever (c’est plus facile maintenant que les jours raccourcissent). Nous lui avons acheté des livres sur le sujet. Nous avons essayé beaucoup de choses mais rien n’y fait. Il acquiesce. Il nous dit qu’il comprend et nous dit même en se couchant « Papa, demain je ne réveille pas Rourou. Il ne faut pas faire de bruit ». Mais malgré tout il continue.

Comment lui faire comprendre qu’il faut respecter le sommeil des autres ?

Nous lui avons acheté un réveil Kid’Sleep, très bien fait, avec un petit lapin qui n’a le droit de se réveiller que quand le soleil est levé et doit resté couché tant qu’il y a la lune. Mais  au bout de 2 semaines, le réveil a fini dans le placard. Il n’en voulait pas, préférait dormir dans le noir et nous disait que ça lui faisait peur. Je dois avouer que nous n’avons pas réessayé de le rebrancher depuis. Peut-être qu’avec quelques mois de plus au compteur mini Tino serait plus à même de comprendre et d’accepter les règles. Cela fait déjà 6 mois que le réveil est aux oubliettes. Il y a pourtant de très nombreux témoignages de parents sur internet qui expliquent que le Kid’Sleep a aidé leur enfant en leur permettant de comprendre l’heure à laquelle ils avaient le droit de se lever. Peut-être devons-nous simplement réessayer…

Kidsleep

Nous avons également condamné l’interrupteur au pied du lit de mini Tino pour qu’il perde l’habitude de se lever en pleine nuit et d’allumer sa lumière, mais maintenant il est assez grand pour atteindre l’interrupteur général à l’entrée de sa chambre alors nous sommes revenus à la case départ.

Alors bien sûr, on pourrait fermer sa porte à clef mais on ne veut pas en arriver là. D’abord parce qu’on aimerait qu’il comprenne de lui-même. Ensuite pour des questions de sécurité. Que se passe-t-il s’il y a le feu ? s’il s’étouffe ? Beaucoup de scénarios catastrophes mais qu’on se doit d’envisager parce que NON, ça n’arrive pas qu’aux autres. Pour finir, nous ne voulons pas le traumatiser. Nous pensons sincèrement que le dialogue est la clef.

Depuis l’entrée en maternelle, ça s’est vraiment intensifié. Nous avons remarqué que mini Rourou et Tino jouaient de plus en plus ensemble. Du coup leur premier réflexe dès qu’ils sont réveillés c’est d’aller dans la chambre de l’autre et de le sortir du lit pour aller jouer. Si avant, mini Tino pouvait attendre quelques minutes avant d’aller voir sa sœur, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Le problème est qu’ils n’ont pas les mêmes besoins. Mini Rourou est bien souvent encore endormie quand mini Tino ouvre sa porte.

Le plus embêtant, c’est qu’il ne respecte pas non plus le sommeil de ses petits camarades de classe. Lors de son premier jour complet à l’école, il a décidé de réveiller tout le dortoir sous prétexte que lui était réveillé. Si il semblerait que ça s’améliore pour la sieste, c’est maintenant mini Rourou qui prend le relais et réveille ses copains de classe. C’est le bonheur d’avoir des jumeaux, quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre !

Si vous avez des idées pour leur faire comprendre les règles toutes simples du réveil et leur apprendre à respecter les besoins des autres, nous sommes preneurs ! N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences dans les commentaires.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zorelie45 228 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine