Magazine Culture

Frédéric Devaux – Un pas, puis d’autres vers Compostelle

Par Nannegoutdelire @Annefilleul

wpid-2015-09-17_08.01.11.jpg

Editions Vérone, 2015
Reçu en Service de Presse

Frédéric Devaux, 40 ans, père de trois enfants, nous livre ici le journal de ses deux mois de pèlerinage vers Compostelle.

Parti de Vézelay, il décrit ses étapes, ses difficultés, ses rencontres, ses états d’âmes, son admiration face à certains pèlerins, mais aussi son rejet face à la marchandisation qui entoure certaines étapes, dont la dernière, censée représenter un aboutissement.

C’est un véritable journal intime qui nous est proposé là.

Je reste personnellement un peu sur ma faim. Hormis quelques réflexions plus personnelles – les passages qui m’ont le plus intéressée ont été les quelques étapes où il était accompagné de ses enfants et les relations engagées (même si je trouve que c’était parfois trop succinct) -, je reste sur l’impression d’un récit d’exploit physique, obtenu grâce à une préparation optimale, de matériel performant, notamment.

Je trouve le narrateur/auteur un peu trop enclin au jugement face à ceux qui ne vivent pas le pèlerinage de la même manière que lui, ce qui, d’un côté, prouve qu’on est dans le récit intime: il ne se cache pas derrière une langue de bois destinée à ménager la chèvre et le chou. Mais il finit par terminer le récit en disant lui-même qu’il y a autant de formes de pèlerinage que de pèlerins. Et c’est cette conclusion que j’ai préféré garder en mémoire de ce récit que j’ai tout de même lu de bout en bout, ce qui prouve que j’y ai, malgré tout, trouvé un certain intérêt, ne fût-ce qu’au regard du chemin parcouru.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nannegoutdelire 462 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines