Magazine Focus Emploi

3 solutions pour financer la création de son entreprise

Publié le 17 septembre 2015 par Comptaentrepreneurs

Chaque année de nombreux Français saisissent l’opportunité de créer leur propre entreprise. Cependant, dans certains cas créer son entreprise peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Pour les entrepreneurs qui disposent des ressources financières suffisantes, le principal obstacle est de trouver une bonne idée. Mais, pour la majorité des entrepreneurs, l’idée est présente, mais c’est le financement qui fait défaut. Voici 3 manières de trouver les ressources financières nécessaires à votre projet :

·   Les prêts bancaires

Actuellement, il est compliqué de décrocher un prêt bancaire, notamment à cause de la crise économique. En effet, la crise aura amplifié l’importance des apports personnels pour les prêts, les rendant plus difficiles d’accès. Cependant, compliqué ne veux pas dire impossible. Aussi, ne vous limitez pas à une seule banque, mais prenez le temps de comparer les différentes offres et alternatives qui s’offrent à vous. Par exemple, un micro crédit[1] peut se révéler comme étant une solution pour monter votre société.

Il est important de préparer un dossier solide détaillant votre projet, les opportunités et les potentielles retombées financières. L’un des avantages des prêts bancaires est l’accompagnement dont vous pouvez bénéficier, afin de mieux investir votre capital disponible.

·   Les prêts d’honneur à destination des créateurs d’entreprise

Les prêts d’honneur sont des crédits à moyen terme accordés aux porteurs de projet, pour les aider à démarrer ou reprendre une entreprise. Il s’agit plus précisément d’une avance remboursable, car elle s’adresse personnellement à l’entrepreneur, et non à la société créée. Ce type de crédit présente l’avantage de devenir un facilitateur pour l’obtention d’un financement de la part d’une banque. En effet, il s’agit d’un gage de crédibilité.

Il existe plusieurs réseaux en France, comme Initiative France, Réseau Entreprendre, le prêt NACRE, ou encore le PCE (Prêt à la Création d’Entreprise). Ces réseaux possèdent leur propre critère de recevabilité. Le montant de l’aide, ainsi que la présence ou non de taux d’intérêt, dépend de l’organisme contacté.

·   Le financement participatif

Appelé communément crowdfunding, le financement participatif est un système qui permet aux internautes d’investir, via des plateformes dédiées (Kickstarter, Indiegogo, KissKissBankBank). Certaines plateformes permettent aux entrepreneurs de lever des fonds, en échange de produits ou de récompenses. Dans ce genre de cas, les cadeaux publicitaires et personnalisés comme ceux sur bestofusb.com prennent tout leur sens. En effet, quoi de mieux que d’offrir des goodies à l’effigie de votre entreprise ? Ce afin de développer votre notoriété et votre image de marque, auprès des personnes intéressées par votre projet ?

Si le crowdfunding s’avère intéressant, il faut tenir compte du fait que ce type de campagne demande une grande implication. Que ce soit pour créer une campagne attractive sur le web (site web, podcast, réseaux sociaux,…), faire le suivi de la campagne, ou encore s’assurer que la levée de fonds soit validée.



[1] Le microcrédit consiste en l’attribution de prêts de faible montant à des entrepreneurs ou à des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Comptaentrepreneurs 689 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine