Magazine Focus Emploi

Le storytelling du brouillard de peinture

Publié le 17 septembre 2015 par Dangelsteph
Le storytelling du brouillard de peinture

Le brouillard de peinture ? Oui, c’est d’un secteur industriel bien particulier dont on va parler aujourd’hui. Il s’agit du storytelling d’une entreprise spécialisée dans la fabrication d’installations d’aspiration du brouillard de peinture et de traitement de surface, complètement business et business. Cette entreprise, c’est Hoecker Polytechnik et comme son nom le laisse deviner, elle est allemande.

Pour la petite histoire, l’aspiration du brouillard de peinture se réalise avec des équipements qui permettent à la surface d’un produit que l’on peint de manière industrielle d’être impeccable, sans résidus, qui pourraient d’ailleurs être nocifs pour les opérateurs en production. Au passage, Hoecker Polytechnik annonce aussi des économies d’énergie, grâce à ses appareils. Au passage aussi, c’est peut-être de l’industrie très industrielle, mais regardez la photo : c’est beau -on dirait presque une installation d’art contemporain !

Storytelling à l’allemande, donc. Mais quel est-il et en quoi est-il différent d’un storytelling français ?

L’entreprise Hoecker existe depuis 1962, OK. On en a aussi en France, des entreprises d’un certain âge. Mais c’est une entreprise familiale dirigée par son propriétaire. Et elle vient d’ailleurs de racheter une autre entreprise familiale à peine plus jeune qu’elle… en conservant à sa tête l’héritier dirigeant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dangelsteph 353 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte