Magazine Science & vie

Controverses (4 ) : LA CHINE , ses seismes et ses EPR !

Publié le 18 septembre 2015 par 000111aaa

Que l’on ait participé professionnellement  à d’énormes projets industriels  , et tout à la fois à la faveur d’une  double formation d’Ecole et d’universitaire  qu’ on ait mené une carrière  d’ingénieur et de chercheur , tout cela  n’empêche pas  que quelqu ‘un puisse vous ouvrir enfin  les yeux   , la retraite venue , sur la logique profonde du monde où vous avez agi   et vécu pendant 60 ans !!

 Et je dois reconnaitre tout ce que je dois  à JEAN –MARC JANCOVICI  de   m 'avoir  fait comprendre  avec  sa notion d’esclavagisme   énergétique  ce que nous sommes devenus ….Je ne peux pas faire moins que vous  indiquer  le tableau et le graphique  qu’il nous propose sur son site  que je recommande une fois de plus !

Notre consommation moderne d'énergie met à notre disposition l'équivalent de ... plus de 400 esclaves par Français !

Controverses (4 ) : LA CHINE  , ses seismes  et ses  EPR  !

"Equivalent esclaves" (fictifs, bien sûr !) liés à la consommation d'énergie par usage, sur les bases détaillées ci-dessus. Un Français a l'équivalent de 400 à 500 esclaves à sa disposition 24 heures sur 24 ! (sans compter les importations, qui en rajoutent pas loin de 100). Ce résultat serait le même, en ordre de grandeur, pour l'essentiel des européens.

-----------------------------------------------------------------------------

 « Mais pourquoi  PAPY , nous parles tu de cela  , a l’occasion des EPR  chinois ? » Me dirait mon ingénieur de petite fille  , CLARA ,  en prépa de PHD  à  RUTGERS /.NJ /USA ???? «  Quel est le rapport ? »

Je vais donc profiter  de ces 2 EPR pour vous parler  des problèmes énergétiques chinois et pourquoi ils nous concernent   NOUS  ……Il serait superflu que je vous souligne les besoins  d’un tel pays  , lorsqu’il  se met en route pour permettre à sa population d’atteindre  le niveau( et en particulier les besoins énergétiques  d’un homme européen)    calculés  comme  ci-dessus……

-----------------------------------------------------------------------------

 Vous ne serez donc pas surpris si je vous rappelle  qu’à  la date  de septembre 2014, la République populaire de Chine disposait de 21 réacteurs nucléaires en exploitation sur 8 sites différents et en  mettait  28 en construction. Ces réacteurs supplémentaires étant  prévus pour  fournir  58 GWe en 2020. Ces chiffres   n’amènent cependant pas  le pourcentage de l'électricité de la Chine produite par l'énergie nucléaire à partir du courant à monter  au plafond ( de 2% à 6% d'ici 2020 par rapport à 20% aux Etats-Unis et 74% en France).

------------------------------------------------------------------------------

Et comme je juge mes lecteurs peut- être   pas toujours  au courant de la réalité  des choses à 10000  km de chez eux  je me permets   une petite leçon de géographie scientifique ….LA CHINE (environ un sixième de la population mondiale, troisième ou quatrième plus grand pays du monde par superficie , en gros 20 fois la  France )  cherche des énergies  venant de partout et de toute espèce … Est-elle  alors géographiquement et géologiquement  apte à satisfaire  les servitudes majeures du nucléaire civil (  appros en eau et  absences de nuisances sismiques) ?

La Chine comporte de  nombreux grandes rivières et fleuves  ainsi que  de  nombreuses zones sismiques

Comment faire pour se mettre a l abri des zones d’ énormes tremblements de terre  signalés   historiquement ou plus récents ?

 Sur cette carte  , les régions de sismicité minimale sont en violet  clair …….

Les 5 sites produisant de l’électricité en Chine (Lingao, Daya Bay, Qinshan, Tianwan, et pour les EPR  le site de Taishan dans la province de Guangdong,) sont donc  situés  le plus loin possible sur la côte orientale, ou sud orientale  à plus de 1000 km de l’épicentre  du dernier séisme majeur 

---------------------------------------------------------------

 LA SITUATION DES EPR DE CHINE

Sur  les réacteurs de Taishan, en Chine,  travaillent EDF, Areva, et un opérateur local, le Chinois China Guangdong Nuclear Power Holding Corp (CGNPC). La construction n'a débuté qu'en 2008, pour un rendu prévu fin 2013. La deadline a bien été repoussée, à deux reprises, au printemps 2014, puis à juin 2015 pour la première unité, septembre pour la seconde…..Finalement  , "le projet ayant  gagné 40 mois dans sa réalisation « ( parait –il)EDF a dit  s'attendre à ce qu'  ils soient livrés ,en principe à la fin de cette année" pour Taishan 1 et "trois-quatre mois plus tard" pour Taishan 2, a déclaré Hervé Machenaud, directeur de la branche Asie-Pacifique d'EDF, à l'occasion de la visite à Pékin du Premier ministre français Manuel Valls ….. Mais Il s'est refusé à dire si CGN et EDF mèneraient à bien le projet de construction d'un troisième et d'un quatrième EPR à Taishan. Selon des analystes, CGN veut voir au moins un réacteur opérationnel avant d'en commander davantage.

Alors ne me demandez pas  si leurs  chaudières réacteurs ont été  conçues  et fabriquées  sur le  process de AREVA / FORGES DU CREUSOT   ou   celui  d’un  métallurgiste chinois   capable …. Je suppose  que s’ils attendent pour en commander 2 de plus   , ce n’est pas nécessairement  à cause du doute induit par le EPR  de FLAMANTVILLE, mais parce que d’autres  types  moins chers (WESTINGHOUSE/TOSHIBA )  sont aussi en compétition ……


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine