Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 19 septembre 2015 par Ericguillotte
samedi 19 septembre 2015

- que la ministre de l'Education nationale a annoncé qu'il y aurait une dictée quotidienne à l'école primaire dès la rentrée 2016. Le calcul mental, la lecture à voix haute seront également quotidiens. N’est-ce pas un tantinet trop révolutionnaire, sans doute et sûrement et formellement trop avant-gardiste, tellement ingénieux, si créateur, profusément à la pointe du progrès et du savoir, pour convenir à tous, satisfaire les plus nombreux et chacun en particulier, notamment et en premier lieu les premiers intéressés qui sont en première ligne des premiers rangs depuis le premier septembre, à savoir, les professeurs des écoles ? La ministre a affirmé que, désormais, grâce à cette réforme inventive et innovante et novatrice et innovatrice, je cite, les élèves ne sortiront plus de l'école primaire sans maîtriser la lecture, l'écriture et bien sûr les mathématiques. En même temps, qui aurait pu penser, avant, faire lire, écrire et compter à l’école ? Maintenant, on sait ce qu’il faut faire, demain, tous les cieux seront bleus.

- qu’il faut parfois rappeler des choses que l’on sait parfois déjà, car, parfois, on s’inquiète, et parfois, on a besoin d’être rassuré. Fébriles pour nos élus, rappelons-nous qu’un député gagne 7 100 euros par mois brut en additionnant ses diverses indemnités, qu’il dispose en outre de 5 570 euros pour régler ses frais divers et de 9 604 euros brut pour rémunérer ses collaborateurs, qu’il bénéficie également de la gratuité des transports en train en première classe, d’un forfait de voyages aériens, du remboursement de forfaits mobiles et des abonnements Internet, et puis, également, d'un bureau à Paris. Et pour ceux qui s’alarmeraient devant un hémicycle parfois vide, rappelons pour leur ôter toute angoisse que les députés concentrent leur présence à Paris du mardi au jeudi, le vendredi et lundi étant réservés à leur circonscription et que, pendant ces trois longs jours, ils regroupent différents rendez-vous, réunions, rencontres, travail avec les collaborateurs. C’est pourquoi, ils n’ont que trop peu de temps pour s’asseoir. Mais la plupart se disent en bonne santé. Ouf. Maintenant, on sait que tout va bien, demain, tous nos cœurs seront bleus.

- qu’il est possible que vous vous affirmiez comme piètre cuisinier, ou mauvaise cuisinière, mais que vous ayez, en réalité, des talents insoupçonnés, ou un talent inné, ou si une grande humilité que vous n’assumez pas vos belles aptitudes, votre belle prédisposition. Voici quelques recettes simples que vous pourrez tester, des recettes qu’on appelle parfois de grand-mère. Faites bouillir un litre d'eau et faites-y infuser cent grammes de la semence d’anis. Préparez un mélange d'argile et d’eau et deux gouttes d'huile essentielle d'hélichryse italienne. Concoctez un mélange de margarine et de vanille liquide. Mélangez trois grosses cuillères de curcuma avec un jus de citron et une cuillère de sel. Ou, tout simplement, prévoyez, accommodez, disposez, quelques gouttes de teinture d'arnica. Puis, appliquez vos recettes, pas forcément toutes à la fois, ou pourquoi pas me direz-vous même si une bien faite pourrait suffire, appliquez-les donc sur les hématomes de tous vos amis qui seront tombés sur le cul devant un tel brio. Maintenant, on sait ce qu’il faut faire, demain, tous les bleus seront vieux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines