Magazine Histoire

Dimanche 19 septembre 1915. Notre malheureux oncle Simon n'a pas survécu aux graves blessures qu'il a reçues le 1er septembre

Par Cantabile @reimsavant

Démonstration formidable d'artillerie, déclenchée à 4 heures précises ce matin ; elle a duré une demi-heure.

    Notre malheureux oncle Simon n'a pas survécu aux graves blessures qu'il a reçues le 1er septembre.

On l'avait transporté dernièrement, de l'infirmerie de la mai­son de retraite à l'hôpital civil. Lorsque je m'y suis présenté aujour­d'hui, croyant lui faire visite, comme tous ces jours-ci, dans la salle Hourelle où il occupait le cinquième lit à gauche, et qu'aussitôt la porte ouverte je vis sa place vide, je compris et fus infiniment pei­né. Son corps était déjà installé dans un des bâtiments servant de dépositaire, vers la rue Pasteur et c'est là que je pus passer quel­ques moments auprès du cadavre de ce bon vieillard de 84 ans qui après une existence tranquille, exempte de toute agitation, semblait devoir être assuré d'une mort paisible.

- A 16 h ½, commence un bombardement sérieux

Paul Hess dansReims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cantabile 53885 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines