Magazine Bien-être

Les entretiens de Palavas

Publié le 19 septembre 2015 par Joseleroy

Je viens de publier un livre d'entretiens avec Douglas Harding.

Ces entretiens avec Douglas Harding ont été réalisés du 24 au 28 avril 2005 à Palavas près de Montpellier. J’ai eu la chance de passer une semaine avec lui et deux amis, Magali Bouzon et Alain Perault dans un petit appartement de cette station balnéaire. Le printemps était doux et nous pouvions regarder la mer de notre fenêtre. Nous sortions régulièrement nous promener le long de la plage autant que le déplacement de Douglas en fauteuil roulant le permettait. Je me souviens aussi de la visite que nous fîmes de la superbe abbaye de Maguelone, toute proche.

J’ai proposé à Douglas de l’interroger sur son enseignement et d’enregistrer nos dialogues. Il a chaleureusement accepté ; Douglas n’aimait rien tant que d’échanger sur l’éveil et la non-dualité. Les entretiens se sont déroulés en soirée, pendant deux heures, après le dîner ; je lui posais les questions que j’avais préparées dans l’après-midi. Douglas était à ce moment-là âgé de 96 ans, et sa santé n’était pas très bonne ; il était fatigué mais quand il nous parlait de l’éveil, pendant ces soirées magnifiques du bord de la méditerranée, il retrouvait une énergie puissante, et nous faisait partager son enthousiasme intact pour l’Espace d’accueil que nous sommes vraiment, vraiment, vraiment.

Douglas est décédé moins de deux ans plus tard, le 11 janvier 2007, chez lui à Nacton en Angleterre. Je pense que ces entretiens sont les derniers qu’il ait donnés.

On peut trouver le livre ici.

palavas

Extrait :

"Douglas Harding : Je pense qu’il est plus judicieux de se concentrer sur cette question : Qu’est-ce que je suis ? Je ne sais pas finalement qui tu es, mais je sais ce que je suis maintenant. Je suis l’Un qui voit. Il n’y en a qu’un qui voit, et cela c’est l’Un. Et je suis cet Un. C’est tout ce que j’ai besoin de savoir. Je demeure avec cela et chaque chose retrouve sa place. Que suis-je maintenant ? Pour moi, la réponse est : je suis l’unique qui voit. Je suis l’incroyable Un, l’Un qui est, ici, maintenant. Il n’y a qu’un seul voyant et tu l’es. Et ceci n’est pas une idée, c’est un sentiment direct. Regarde !"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines