Magazine Culture

Théatre : Momo, la critique

Publié le 20 septembre 2015 par Framboise32

MOMO

Momo est une pièce de théatre écrite par Sébastien Thiéry et mise en scène par Ladislas Chollat.

Synopsis : Un soir, en rentrant chez eux, monsieur et madame Prioux découvrent avec stupéfaction qu’un certain Momo s’est installé chez eux. Momo est revenu chez ses parents pour leur annoncer son mariage.
 Les Prioux, qui n’ont jamais eu d’enfant, tombent des nues… D’autant que tout semble prouver que Momo est bien leur fils.
Momo est-il un mythomane ? Un manipulateur ? Les Prioux ont ils oubliés qu’ils avaient un enfant ?

Sur scène, 4 comédiens, Muriel Robin, François Berléand, Sébastien Thiéry et Ninie Lavallée

Le rideau se lève sur une scène au décor de supermarché, superbe décor. Monsieur et Madame Prioux, un couple de bourgeois, font leurs courses. André, le mari, se fait « agresser » par Patrick un homme d’une quarantaine d’années. Laurence, l’épouse, ne rencontre à aucun moment Patrick dans le supermarché. D’ou quelques répliques décalées et drôles. Patrick est handicapé, atteint de surdité. Il s’acharne à remplir le caddy des Prioux avec des paquets de céréales « Chocapic ». Paniqué, Monsieur Prioux ne sait plus quoi faire. La scène d’après on retrouve le couple dans leur appartement, sans leurs courses mais avec un occupant qui dit être leur fils et qui est venu renouer avec eux et leur présenter sa fiancée.

La première scène dans le supermaché est très agressive. Dès les premières minutes, j’ai été mal à l’aise. J’ai eu beaucoup de mal à me laisser aller face à cette comédie ou le rire est basé la plupart du temps sur l’handicap. Patrick, l’homme sourd, est difficile à comprendre. Il a du mal à s’exprimer. Et cela fait rire… Je sais que l’on peut rire de tout mais bon pas avec n’importe qui ! Cette phrase est facile Mais là, j’avoue que je me suis posée la question. La salle était par moment hilare mais surtout lorsqu’il s’agissait de se moquer de la facon de s’exprimer de Patrick, ou encore lors de l’arrivée de la jeune femme aveugle (obèse et hyper mal coiffée). Moi, je n’y suis pas arrivée ! Alors oui, certaine situations sont cocasses. Le couple Robin/Berléand est drôle. Laurence est DRH une femme de caractère. André est pharmacien. C’est un mari soumis et angoissé. Ce personnage est vraiment drôle et provoque les rires. Les décors sont beaux, supermarché et appartement. La mise en scène est dynamique. Outre le fait que je n’ai pas du tout adhéré à cet humour, j’ai eu aussi beaucoup de mal à comprendre le personnage de la fiancée, brutale, agressive, un personnage tellement enlaidi. Pourquoi un personnage aussi grimé ???

Rien à dire sur les comédiens, Muriel Robin, même si elle fait du Muriel Robin, est drôle, et touchante. Son personnage d’apparence fort est en réalité très fragile. La carapace fond au fur et à mesure de la pièce. François Berléand, André le mari, est tout aussi bon. Il donne parfaitement la réplique à l’actrice qui prend vraiment beaucoup de place. Sébastien Thierry est Patrick cet homme sourd (et malheureux) qui désire retrouver ses parents. Ninie Lavallée est la fiancée aveugle.

Momo est une comédie. Moi je n’ai pas aimé mais c’est un sentiment personnel. Il semblerait que la pièce fonctionne et que le public est au rdv. A vous de vous faire une idée ! Le casting est parfait ! le couple Muriel Robin et François Berléand fonctionne à merveille. Les fans de Muriel Robin vont ravis

Depuis le 1er septembre 2015 – Théatre de Paris – 15 rue Blanche – 75009 Paris

Quelques photos sur la page FB Framboisemood ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 23767 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine