Magazine Cinéma

La maladroite: un premier roman courageux pour un résultat un peu trop froid

Par Filou49 @blog_bazart

>

La maladroite: un premier roman courageux pour un résultat un peu trop froid

"En quinze jours de classe, j'avais compris, les bleus, les bosses, quand j'y repense j'ai l'impression que tout s'est déroulé à travers un cauchemar. Alors, je ne vois plus ma classe, mes élèves se figent en noir et blanc - et parmi eux, il y a Diana : elle est la seule à ne pas être en noir et blanc et à ne pas être immobile, je la sais en danger, elle me regarde, comme si elle guettait de moi ce que je peux faire, ce que je vais faire. Mais dans le cauchemar, je sais que tout est déjà trop tard pour elle, elle me regarde, et je ne peux rien faire, et je voudrais qu'elle me pardonne. "

"La Maladroite" d'Alexandre Seurat, paru en cette rentrée aux éditions de " La brune au Rouergue " est un premier roman que j'ai lu dans les tous premiers de la rentrée littéraire, bien avant qu'il ne sorte et surtout bien avant qu'il ne connaisse un beau succès public et surtout critique (il est notamment présent dans pas mal de premières listes de la rentrée).

Personnellement si je reconnais volonteirs certaines qualités du livre, je suis quand même moins enthousiaste que la grande majorité des lecteurs et des professionnels du livre qui ne cessent d'en chanter les louanges.

Certes, le sujet est très fort (la maltraitance enfantine autour d'une fillette qui a soudainement disparu) et il renvoie forcément à des faits divers connus (avec notamment le récent procès du petit Bastien à qui on ne peut que penser en lisant ce roman) et il est ici trai avec énormément de pudeur et sans aucun pathos qui aurait évidemment posé problème sur un tel thème. La maltraitance y est en effet montrée dans tout ce qu'elle a de plus douloureux et même cruel (l'inertie des services sociaux et de la justice n'est pas occultée) et on ne peut que louer l'ambition de Seurat de s'y être confronté.

Mais en même temps c'est aussi sa façon de traiter la tragique destinée de la petite Diana (comme e un rapport de police où, successivement, les protagonistes de l'histoire viennent expliquer qui était la fillette disparue et tenter de comprendre ce qui lui est arrivé.) qui en fait un peu sa limite.

On a plus l'impression de lire un procès verbal d'un jugement qu'un roman proprement dit. Cette froideur, ce manque de psychologie des personnages, assumé par l'auteur entrave en quelque sorte l'émotion d'affleurer, malgré le côté dramatique de cette situation

Un récit presque exclusivement factuel et sans fioritures qui ne laisse malheureusement que trop peu de place à l'émotion et qui laisse du coup un sentiment un peu mitigé à la lecture, sentiment que visiblement peu de lecteurs ont ressenti.tant mieux pour eux et pour les auteurs de premier roman !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Un jour, deux ours de Ghislaine Roman et Antoine Guilloppé

    jour, deux ours Ghislaine Roman Antoine Guilloppé

    Bonjour à tous, Aujourd'hui, je vous présente un album pour les petits : Un jour, deux ours aux éditions Gautier-Languereau. Alors qu'il fait assez... Lire la suite

    Par  Shoparoundtheco
    CULTURE, LIVRES
  • Trop curieuse !

    Trop curieuse

    La curiosité, c'est l'affaire d'Alice ! Mais de là à dire que c'est un vilain défaut... Alors qu'elle souhaite exposer l’œuvre d'Agathe, sa fille de six ans,... Lire la suite

    Par  Bookinnsofa
    CULTURE, LIVRES
  • [Tag] - Premier tag PkJ

    [Tag] Premier

    Nouveau test livresque! Qui est prêt pour relever le défi?Pouvez-vous citer un livre...?1) Pocket Jeunesse2) classique3) qui sort/est sorti en 20144) avec le no... Lire la suite

    Par  Nyxshadow
    CULTURE, LIVRES
  • Premier Tag

    Salut, aujourd’hui et pour la première fois, je vais répondre à un Tag (questionnaire qui circule sur les blogs) qui portera bien entendu sur le monde des livre... Lire la suite

    Par  Heyimmanon
    CULTURE, DÉCORATION, LIVRES
  • Quels personnages de roman choisiriez-vous ?

    Quels personnages roman choisiriez-vous

    1) Un personnage qui vous aiderait à survivre à l'apocalypse. The revenant 2) Un personnage avec qui vous souhaiteriez vous retrouver sur une île déserte. Lire la suite

    Par  Bookinnsofa
    CULTURE, LIVRES
  • La grossesse, la maternité, un peu de tout…

    grossesse, maternité, tout…

    Robe Nice Things, Cabas Vanessa Bruno, Veste Zara Kids, Ballerines Anniel Vaste programme cet article… Il est prévu dans mon WordPress depuis plusieurs semaines. Lire la suite

    Par  Charlotte
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CUISINE, CULTURE, DÉCORATION, MODE, MUSIQUE
  • Nina simone, roman

    Nina simone, roman

    de Gilles LeroyRoman biographique - 280 pagesEditions Mercure de France - mars 2013Editions Poche Folio - janvier 2015Ricardo, immigré philippin, commence ses... Lire la suite

    Par  Lorraine De Chezlo
    CONSO, CULTURE

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines