Magazine Culture

Mary d’Emily Barnett

Par Shoparoundtheco @shoparoundthecorner
Mary d’Emily Barnett

Bonjour à tous,

En ce lundi, je vous propose mon second ouvrage de la rentrée littéraire 2015. Le premier étant de la littérature jeunesse/jeunes adultes (La Langue des bêtes), celui du jour est de la littérature. Il s'agit de Mary d'Emily Barnett aux éditions Rivages.

Mary d’Emily Barnett

Le roman parle de deux Mary. La première vit dans les années 50. Elle est mariée à un rêveur, un peintre qui espère rencontrer la gloire. Ils voyagent, parcourent l'Europe pendant leur lune de miel et se lient d'amitié avec un italien. Puis, le couple retourne aux Etats-Unis. Lui comprend au fil des mois qu'il ne deviendra pas l'artiste qu'il souhaite. Ses esquisses, peintures, tableaux ne le feront pas intégrer ce monde auquel il désire tant appartenir. De son côté, Mary emménage avec son époux dans un appartement qu'elle n'apprécie pas vraiment. Elle ne s'y sent pas à l'aise, elle se contente d'y vivre. Quand Mary se rend compte que son mari ne pourra vivre de son art, elle décide de chercher un emploi. Ainsi, elle deviendra la secrétaire d'une psy quelques heures par semaine.

La seconde est une jeune adolescente. Un jour, des hommes déposent Mary et sa mère devant un immense château. Elles emménagent en ce lieu. Mary est une adolescente ordinaire des années 2000. Du moins c'est ce que nous croyons. Elle rencontre un garçon, fait l'amour pour la première fois, vit une période où l'on a honte de sa mère. Mais Mary vit dans un espace surveillé. Ce château est un lieu clos dont elle réussit une ou deux fois à s'échapper. Elle veut vivre, sentir le goût de la liberté. Elle n'a pas l'impression d'être folle. Pourtant, elle vit dans ce château. Ce dernier est scindé en deux ailes : l'une est réservé au sexe féminin et l'autre au sexe masculin. Hommes et femmes sont étroitement surveillés. Ils ne doivent pas être trop proches. Mary entend la nuit sa mère hurler son prénom et s'échappe. Elle visite les couloirs et les espaces reclus du château.

Personnellement, je n'ai pas aimé ce livre. Il m'est tombé des mains. Je n'ai pas pu le terminer. Je n'observais, ni ne comprenais le lien qui unissait ces deux personnages (à l'exception du prénom bien évidement). J'ai également eu du mal à comprendre l'histoire. J'ai constamment eu l'impression que l'auteur nous donnait trop de détails tout en étant très flou. J'ai lu plus de la moitié du livre et je ne voyais pas où l'auteur souhaitait nous emmener. Emily Barnett est une critique cinématographique. On sent dans son écriture la présence du cinéma. Quelques fois, nous avons l'impression d'être une caméra et de parcourir des scènes de vies. Malheureusement, je ne serai jamais s'il y a plus en commun entre ces deux personnages. L'écriture se veut sophistiquée, un peu trop peut-être. Je n'ai pas été sensible et j'ai eu du mal à rentrer dans le roman. Si une personne à apprécier cet ouvrage, je suis curieuse de comprendre pourquoi? Et surtout s'il peut me dévoiler le lien entre les deux Mary car j'espère que les sauts incessants servent un but. Il est rare que je ne trouve pas de points positifs à un livre. Toutefois, Mary n'est pas un livre que je conseillerais. Je ne l'ai pas apprécié.

Mary d’Emily Barnett

Mary d’Emily Barnett

Mary d’Emily Barnett

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Shoparoundtheco 1567 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines