Magazine Santé

PRÉMATURITÉ: L'échographie peut détecter le risque à 4 mois de grossesse – Ultrasound in Medicine and Biology

Publié le 21 septembre 2015 par Santelog @santelog

PRÉMATURITÉ: L'échographie peut détecter le risque à 4 mois de grossesse – Ultrasound in Medicine and BiologyL’échographie, un outil de détection précoce du risque de prématurité, c’est ce que suggère cette étude de l’Université de l’Illinois à Chicago. Alors que l’évaluation de la longueur cervicale est la mesure clinique standard utilisée pour identifier les femmes à risque élevé d’accouchement prématuré, mais avec une marge d’erreur relativement élevée, ces chercheurs suggèrent, dans la revue spécialisée Ultrasound in Medicine and Biology, que l’atténuation ultrasonore pourrait être un meilleur indicateur précoce.

La naissance prématurée, avant 37 semaines de grossesse, est associée à de multiples risques pour la santé de l’enfant à long terme et est la cause de 75% des anomalies cérébrales, telles que la paralysie ou les troubles du développement. Pouvoir détecter de manière précoce le risque de prématurité est donc essentiel. Aujourd’hui, c’est la mesure de la longueur du col de l’utérus qui est le plus souvent utilisée pour prédire le risque d’accouchement prématuré. Cependant, comme le rappelle l’auteur principal, le Dr McFarlin, professeur agrégé de Santé de la femme, de l’enfant et de la famille à l’Université de l’Illinois, si le risque de prématurité est plus élevé chez les femmes présentant un col raccourci, cette mesure a ses limites, alors que la majorité des femmes avec un col court vont mener leur grossesse à terme.

L’équipe montre ici que l’échographie peut permettre de détecter certaines modifications cervicales, comme des changements dans l’absorption de l’eau et dans l’épaisseur des fibres de collagène dans le tissu conjonctif cervical. L’échographie offre ainsi un moyen non invasif de mesurer les changements du col qui se produisent au cours de la grossesse et à l’approche du terme. Les chercheurs en font la démonstration avec la réalisation de près de 240 échographies effectuées sur 67 femmes afro-américaines, la prise en compte de l’atténuation du signal au cours de l’échographie avec, parallèlement, l’examen de la longueur du col. Ces données portaient sur les périodes de début de grossesse, soit de 17 à 21 semaines, puis de 22 à 26 semaines.

·   Dès la 17è semaine de grossesse, les échographies montrent des différences significatives d’atténuation des ondes ultrasonores entre les femmes qui vont accoucher prématurément et celles qui vont accoucher à terme.

·   A ce stade, il n’y a aucune différence significative dans la longueur du col entre ces deux groupes de patientes : aucune des participantes ne présente, avant la 27è semaine de grossesse un col de longueur < 2,5 cm.

Des mesures de l’atténuation de l’échographie peuvent ainsi fournir aux cliniciens, de manière précoce et non invasive, des informations sur les modifications cervicales, indicatrices de la proximité de l’accouchement. Une fonctionnalité qu’il convient d’ajouter aux systèmes d’échographie cliniques, concluent les auteurs.

 

Source: Ultrasound in Medicine and Biology Sept, 2015 DOI: 10.1016/j.ultrasmedbio.2015.04.022 Development of an Ultrasonic Method to Detect Cervical Remodeling in Vivo in Full-Term Pregnant Women

PRÉMATURITÉ: L'échographie peut détecter le risque à 4 mois de grossesse – Ultrasound in Medicine and Biology
Lire aussi:ÉCHOGRAPHIE: Trop d’erreurs de diagnostic en tout début de grossesse -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine