Magazine Culture

Ma vidéothèque #9

Publié le 21 septembre 2015 par Urbansoul @urbansoulmag

Qui dit rentrée, dit retour de nos séries préférées et c’est ainsi que, dans quelques jours, Empire reviendra avec une seconde saison très attendue. En attendant de découvrir les nouvelles aventures de la famille Lyon, Mitch Grassi et Scott Hoying de Pentatonix nous ont concocté un medley de la bande originale du programme pour leur chaîne SUPERFRUIT et, comme d’habitude, c’est extrêmement bien ficelé.

Je dis souvent que les gens qui se savent beaux perdent de leur beauté et c’est un peu pareil pour les stars en devenir qui se savent déjà stars. Ce n’est toutefois absolument pas le cas de l’adorable Alessia Cara qui m’a tout l’air d’avoir la tête bien vissée sur les épaules. J’avais déjà apprécié le fait qu’elle réalise elle-même des vidéos afin d’illustrer les titres de son premier EP Four Pink Walls (qu’on attend toujours chez nous) et je l’aime encore plus après visionnage de son Q&A Whisper Challenge filmée avec son petit frère Dario. Je fonds devant tant de simplicité et de complicité !

Tant qu’on est dans la mignonnerie, j’ai bien envie de vous balancer une vidéo de la petite Heavenly Joy, la fille de 5 ans du producteur Rodney Jerkins qui n’aurait pas pu lui trouver meilleur prénom. Avec son minois très expressif, cette gamine est faite pour la télévision et pour le milieu du divertissement en général, comme le démontre sa prestation de chant et claquettes dans America’s Got Talent.

Je ne me lasse jamais des Lip Sync Battles de Jimmy Fallon qui a choisi d’affronter, la semaine dernière, sa collègue Ellen DeGeneres face à Justin Timberlake pour juge. Ellen a bien mérité sa victoire grâce à ses excellentes interprétations de Do You Know Where You’re Going To de Diana Ross et Bitch Better Have My Money de Rihanna, même si ce bon Jimmy m’aura fait rire avec ses talents de danseur sur Watch Me (Whip/Nae Nae) de Silento.

On continue avec le Tonight Show en surfant toujours sur le thème de la compétition avec cette fois un drum-off opposant Justin Bieber à Questlove. Parce que oui, certains l’ignorent encore, mais le Biebs joue de la batterie. Et de la guitare. Et du piano. En plus de la trompette qu’il a néanmoins oubliée. Tout ça pour vous dire qu’il a bien plus de cordes à son arc qu’il ne le montre, même s’il offre un éventail de talents bien plus large lors de ses concerts. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de le voir à l’œuvre, c’est donc votre chance. Et en bonus, j’avais également envie de partager avec vous une vidéo du New York Times dans laquelle Justin Bieber, Skrillex et Diplo racontent la genèse de leur hit Where Are Ü Now, juste parce que le processus créatif des chansons me fascine toujours. À découvrir ici.

En parlant de talents cachés, Shia Labeouf se débrouille étonnamment bien en tant que rappeur…

… et JoJo s’avère plutôt douée au rayon imitations : la chanteuse a repris, pour Teen Vogue, une série de comptines américaines revisitées dans le style de Selena Gomez, Drake, Britney Spears, Whitney Houston et Fetty Wap.

Le hasard (ou pas) a voulu qu’Ariana Grande, dont le talent d’imitatrice est désormais connu de tous, soit invitée à reprendre elle aussi Mary Had A Little Lamb à la sauce Spears sur le plateau de Jimmy Fallon, où ils ont fait ensemble une cover de feu du Can’t Feel My Face de The Weeknd, dans la peau de Céline Dion et Sting. Je rêve depuis que ces deux derniers enregistrent réellement une version en duo.

Tori Kelly n’a quant à elle pas son pareil pour faire sienne n’importe quelle chanson. Qu’il s’agisse d’un légendaire morceau de Whitney Houston ou Beyoncé, du dernier single de Justin Bieber, ou du générique de Bob le Bricoleur, la jeune femme reprend tout avec brio et une facilité déconcertante.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines