Magazine Cinéma

Où étiez vous tous? La génération désenchantée à la sauce italienne

Par Filou49 @blog_bazart
22 septembre 2015

ou étiez vous

Où étiez-vous tous   Paolo Di Paolo

« Gouvernements Berlusconi II, III et IV. Je me sens obligé d’en conclure que, jusqu’ici, rien de décisif ne s’est produit dans ma vie sans que Silvio Berlusconi ne soit quelque part dans les parages. Ce n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. C’est tout simplement vrai. Cela semblera peut-être  étrange, mais pour moi l’Italie n’a jamais existé avant ou sans lui. La jeunesse d’une génération entière a coïncidé avec lui. Et il ne reste plus de temps. »

Rome automne 2009, Italo Tramontane, étudiant en histoire contemporaine, a bien du souci, son père professeur fraichement retraité a renversé  un ancien élève avec sa voiture, le jeune homme n’est que légèrement blessé mais les parents pourraient porter plainte, sa mère part pour Berlin faire un break, il apprend que sa jeune sœur est justement très amoureuse du jeune homme renversé et que son père aurait peut-être fauté avec une collègue de travail l’année  passée. Bref la famille Tramontane est en pleine tourmente, si seulement son professeur acceptait son projet de thèse sur l’Italie de Berlusconi. Italo, bienvenue dans le monde des adultes !

Quelle bonne idée de parler de l’Italie de Berlusconi à travers un roman d’apprentissage tendre et poétique. A l’entré en politique de Silvio Berlusconi, le grand-père d’Italo, est frappé par un ictus,( amnésique ?), seul moyen de défense d’un vieux monsieur, compagnon de route du parti socialiste italien. On l’a compris l’histoire de la famille Tramontane sera l’histoire de l’Italie durant ces vingt dernières années. 

Paolo Di Paolo tendrement désenchanté, comme son héros, pose un regard très humain sur ses compatriotes qui essaient tant bien que mal de vivre après quinze années de Berlusconi. Roman d’une génération, roman d’un jeune historien qui veut garder espoir, Rome sous la neige, un amour de lycée qui ne vous a pas oublié, et les volumes de « l’histoire du socialisme Italien » sur l’étagère  de la bibliothèque : La vie peut commencer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines