Magazine Culture

Pourquoi Dieu ?

Publié le 21 septembre 2015 par Le Journal De Personne
Pourquoi Dieu ?
À cause de son nom, on me traite de tous les noms. On me maltraite.
Parce que j'en parle un peu trop souvent, comme d'un élément omniprésent.
On me remet en question en chargeant mes propos de prosélytisme, de fidéisme... d'islamisme.
Parce que j'ai eu le malheur de chercher l'auteur...
Ou comme on disait jadis : le souverain bien. Le meilleur... l'aiguillon majeur.

Pourquoi Dieu ?
La question est sans pourquoi
Parce que la réponse ne concerne que lui, que moi.
Mais je ne vais pas l'éluder pour autant...
Par Dieu, je vais vous dire ce que j'entends :
Un message, une image, un visage.

Le message je l'ai reçu le jour où j'ai aimé infiniment, absolument, follement
Lorsque le verbe s'est joint à l'adverbe pour produire en moi une étrange sensation, une vibration extraordinaire, une secousse, un tremblement, une révolution intérieure.
Je compris alors que l'amour suffisait... Que l'amour était suffisant
Le message me semble clair :
Sans amour, point de solution, d'absolution.
Si vous aimez vraiment ... Le problème de la vérité de mes propos cessera de vous tourmenter.
C'est le message avec l'amour comme messager.

Quant à l'image, même si je n'ai plus vraiment le désir d'en dire davantage, c'est l'image d'une Justice qui nous fait rêver et pour laquelle on pourrait se sacrifier parce qu'elle vaut la peine qu'on lui sacrifie toute sa vie. L'image d'une justice qui mérite tous les sacrifices.
Vous me direz que vous ne l'avez vue réalisée nulle part... c'est encore une vue de l'esprit...
Qu'il n'y a pas de justice parfaite, ni de parfaite justice... mais juste une parodie administrative ou expéditive.
Mais l'idée de justice, elle, vous l'avez, vous l'avez toujours eue et vous l'aurez toujours... déposée quelque part au fond de votre âme... comme une semence divine qui justifie à elle seule tout engagement, tout combat, toute action politique... la justice... souvenez-vous-en, c'est l'image de Dieu... peut-être la seule qui rapproche l'imaginaire et le réel, les hommes et le ciel.

Quant au visage, nous l'avons tous rencontré.
Et nous avons été émerveillés d'être enfin réveillés par la beauté d'un visage, par le visage de la beauté.
Visage de la beauté qui éclaire et n'a nul besoin d'être éclairé.
Beauté que vous avez dans les yeux et qui ne peut être que le visage de Dieu.

Le message est logique, l'image est éthique et le visage esthétique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 72269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte