Magazine Politique

Régionales : EELV fait de la lutte contre la pollution de l’air sa priorité

Publié le 22 septembre 2015 par Blanchemanche
#Régionales #EELV
J.Va. | 21 Sept. 2015
Régionales : EELV fait de la lutte contre la pollution de l’air sa priorité
Les écologistes d’EELV veulent offrir un pass Navigo aux automobilistes qui renonceront à utiliser leurs véhicules. (LP/.)

En pleine tourmente politique au sein du parti, EELV a présenté ce lundi son programme pour les élections régionales en Ile-de-France de lutte contre la pollution de l’air.

Une quinzaine de mesures dont l’objectif ambitieux est de diviser par cinq et en cinq ans, la population exposée à un air de mauvaise qualité : «Le problème n’est pas tant les pics de pollution que l’exposition récurrente aux polluants qui réduit de six mois l’espérance de vie», assure Emmanuelle Cosse, candidate pour la présidence de l’Ile-de-France et secrétaire nationale du parti.Un parc automobile plus propre. Dans leur programme, les écologistes comptent remplacer les 6000 bus diesel franciliens, avec 80% en électrique et 20% au gaz d’ici 2021. En outre, les EELV verseront 2500€ à 300 000 foyers pour passer à des véhicules plus propres. Et ils offriront un abonnement d’un an au pass Navigo à ceux qui renoncent à leur voiture particulière. Selon EELV, 100 000 personnes pourraient être intéressées chaque année.Un plan vélo. Le programme prévoit une aide à 500 000 foyers pour acheter un vélo. Un «pass mobilité», qui en s’appuyant sur le pass Navigo donnera aussi accès aux systèmes de voitures partagées, aux transports à la demande, etc.Un transport à la demande en grande couronne Dans les franges de la région,là où aucune ligne régulière n’existe, les écolos veulent développer plusieurs centaines de services de navettes à la demande. Au prix d’un ticket de bus, la course se déclenche.Le retour du pollueur payeur. Ce vaste plan est estimé à 3 milliards d’euros. Une partie - estimée à 400 M€ - sera financée par une nouvelle «pollutaxe francilienne», au titre de l’expérimentation. «Vous connaissez notre regret infini de l’abandon de l’écotaxe, commente Emmanuelle Cosse. Il faut qu’enfin dans ce pays, il n’y ait plus d’impunité pour ceux qui polluent». Reste que cet été encore, le gouvernement a refusé l’expérimentation que voulait mener le Nord pas de Calais.Financer les mesures par le tourisme. EELV entend aussi mettre le secteur du tourisme à contribution en prélevant 1€ par nuitée francilienne (70M€ annuels) ou en taxant les aéroports franciliens.Moins de subventions aux pollueurs. Ils proposent également de réorienter «les crédits du budget régional» du développement économique (130 M€/an avec par exemple l’arrêt des subventions aux entreprises très polluantes. Et bien que ces propositions pour financer le plan, excèdent les compétences de la Région : «Quand nous avons voté le Pass Navigo (NDLR : à tarif unique), cela ne dépendait pas non plus de la région. Mais nous nous sommes battus», se défend Emmanuelle Cosse.http://www.leparisien.fr/antony-92160/regionales-eelv-fait-de-la-lutte-contre-la-pollution-de-l-air-sa-priorite-21-09-2015-5113911.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines