Magazine High tech

Etude : La domotique et les objets connectés en 2015

Publié le 22 septembre 2015 par Le Monde Numérique @lmn_officiel

C’est une réalité, les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien et la domotique, qui elle ne date pas d’hier, semble vouloir suivre l’élan de ce nouveau marché pour ne pas rester sur le bord de la route cette fois-ci. Le site Internet maisonàpart.com, dédié à l’habitat vient de publier les résultats d’une enquête sur la domotique et les objets connectés en 2015 en France, en voici les principaux enseignements. 

Etude : La domotique et les objets connectés en 2015


Dans la maison, les pièces les plus connectées c’est-à-dire là où les objets technologies trouvent le plus naturellement leur place sont le salon ou la salle à manger avec 90% des réponses. La cuisine arrive en seconde position avec 51% des personnes interrogées qui ont Etude : La domotique et les objets connectés en 2015déclarés utiliser leurs gadgets là où l’on fait à manger. Ils sont 46% à les utiliser au sein d’un bureau.

Parmi les objets connectés plébiscités par les français, le système d’alarme remporte 56% des suffrages. Plusieurs réponses étant possibles, on trouve aux places suivantes le téléviseur (55%), la caméra de surveillance (52%), le volet roulant (49%), le détecteur de fumée (40%), le thermostat (40%). Suivent le système audio avec 36%, la chaine Hi-Fi avec 36% aussi puis les ampoules ou le luminaire pour 35% et 35% également pour la commande de prise électrique. On sent donc une attirante (et une domination) pour les dispositifs de sécurité relatifs à la domotique.

Concernant les usages, les français ayant répondus à l’enquête ont déclaré vouloir avant tout assurer la sécurité de la maison et des biens pour 66%. 63% disent que les objets connectés permettent d’améliorer le confort thermique et de réaliser les économies d’énergie et donc permet de dépenser moins. Ils sont 60% à être désireux de se simplifier la vie au quotidien. 32% des personnes interrogées ont déclaré que les objets connectés permettaient de protéger les occupants contre les incendies et ils sont 30% à considérer que cela rend la maison accessible aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Enfin, grâce à la domotique, 27% espèrent augmenter la valeur immobilière de leur logement.

Selon l’enquête réalisée par le site, l’installation intelligente idéale pour 68% internautes ayant répondu est inhérente au chauffage. Dans ce cas, il faudrait que la chaudière se déclenche automatiquement en fonction de la température extérieure. Pour 67%, il s’agit de la sécurité du bien avec une caméra qui détecte une intrusion, déclenche les alarmes et donne un signal pour simuler une présence. 58% souhaitent contrôler les ouvertures avec des volets ou des stores qui s’activent automatiquement en fonction des conditions d’éclairage du soleil. Enfin, 57% veulent que les luminaires se gèrent automatiquement dès que la lumière du jour baisse ou qu’ils s’éteignent lorsqu’on sort de chez soi.

Mais avant tout cela, il faut bien acheter les produits et leurs prix semblent être le premier frein au non-équipement des personnes interrogées. 23% jugent que c’est trop compliqué à installer quand ils sont 22% à estimer qu’ils sont perdus devant l’étendue de l’offre actuellement disponible sur le marché. Enfin, 17% disent ne pas avoir confiance dans les objets connectés notamment à cause de piratage potentiel, par exemple.

L’enquête a été réalisée par le site www.maisonàpart.com auprès un échantillon de lecteurs entre le 16/04/2015 et le 07/05/2015. 

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Monde Numérique 14034 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine