Magazine France

le #FN gangréné par la « Gud Connection » ? La faute aux crypto-marxistes !

Publié le 22 septembre 2015 par Gédécé @lesechogaucho

affiche-tete-haute_scalewidth_300« Le trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, a été mis en examen lundi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire du financement du parti d’extrême droite. » Il s’agit de l’affaire de Jeanne, explicitée ici.  Voir le parti qui a fait fortune sur l’idée du « tous pourris », avec son célèbre slogan « mains propres tête haute », miné par les affaires politico-judiciaires, voilà qui fait désordre. Ses militants et sympathisants se sentiront-ils pour autant trahis par cette incurie ? Que nenni ! je les connais un peu, pour me friter souvent avec, et je peux vous dire que de manière générale ils sont bien peu sensibles aux arguments rationnels et à toute confrontation avec la réalité, tant leur positionnement relève davantage d’un univers fantasmatique, fait de peurs, de haine et d’émotions négatives, que d’une véritable pensée construite, avec de vrais arguments, où s’exprimerait la voix de la raison. Et leur première réaction face à cette information, plutôt que de douter de l’intégrité de leur parti, dont on connait d’ailleurs historiquement la source douteuse de l’enrichissement du clan Le Pen, sera de crier au complot cypto-marxiste, de dénoncer  la volonté coupable de ceux qu’ils nomment si volontiers « socialopes » de les discréditer à l’approche d’une échéance électorale qui les désigne déjà comme les grands vainqueurs. Ils montreront du doigt une justice aux ordres, qui a pourtant été bien plus empêchée de faire son travail sous Sarkozy, et brandiront le spectre des juges rouges dont l’existence reste à prouver quand on sait la couleur dominante des facs de droit dans notre pays où même un socialiste apparait comme un dangereux révolutionnaire le couteau entre les dents. Mais jamais, non, jamais ils ne pourront accepter l’idée que peut-être, leur parti est corrompu par l’affairisme et les conflits d’intérêts, comme le prouve pourtant avec tant d’évidence ce qui est en train de se passer en ce moment autour de leur présidente avec ce que les journalistes nomment la « Gud connection« , qui n’a pas fini de faire parler d’elle… S’ils avaient davantage de raison que d’émotion et qu’ils étaient moins guidés par leur inconscient, les militants et sympathisants du FN se rangeraient à ce constat objectif : leur parti pourrit de l’intérieur. Cochon qui s’en dédit.

Post-scriptum : qu’est-ce que je disais… ça n’a pas tardé !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 127381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte