Magazine Conso

AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut

Par Vincent Espritdesign @espritdesign
AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut Poursuivons notre dossier dédié à l'exposition Ad Intérieurs 2015 par la présentation de chacun des décors.

Avec sa bibliothèque suspendue, son mur végétal et ses matériaux raffinés, le salon d'étude imaginé par le duo d'architectes Bismut & Bismut est un espace de vie où le beau se mêle aussi bien à l'utile qu'à l'agréable.

- Quelle a été le processus de création pour ce salon d'étude ?

Quand Marie Kalt ( rédactrice en chef d'AD Magazine) est venue avec ce thème, nous nous sommes tout de suite dit avec Daniel ( Bismut) que nous n'allions pas faire un décors de type 2001 Odyssée de l'espace, ce n'était pas le sujet. Donc c'est une réflexion que nous avons eue: nous avons plus réfléchis à la société et à la manière dont elle est en train d'évoluer. C'était la première étape.

Pour nous la société est en pleine mutation comme nous le savons tous et on est est parti de l'idée de superpositions. C'était un petit peu trop conceptuel pour AD donc nous avons trouvé un nom plus générique qui s'appelle salon d'étude.

Le vrai thème de la pièce est donc superpositions car la société évolue, les cellules familiales sont différentes, c'est à dire que les enfants quittent beaucoup plus tard le nid familial parce que c'est beaucoup plus compliqué pour se loger, donc les générations cohabitent avec des codes qui sont vraiment très différents. Il s'agit de la première superposition.

Bien sur cette superposition entraine des comportements mais aussi un œil sur l'environnement donc des éléments très contemporains vont se superposer avec des styles très classiques.

Ensuite la société est en train de devenir très nomade. Les Américains, qui sont toujours très en avance, vivent à New York 2 ans et puis changent de côte, bougent sans arrêt et donc déplacent tout leur environnement à chaque fois. Aujourd'hui on y arrive aussi en France: on vit 1 an à Paris, puis on va s'installer à Madrid après en prenant tous les meubles Parisiens Haussmanniens que l'on va transposer dans une architecture Méditerranéenne et superposer. Des gens qui n'ont rien à voir ensemble font du covoiturage aussi, ils se retrouvent à partager un moment en voiture alors que l'un est prof à la fac et l'autre est ouvrier agricole par exemple et donc ce sont des histoires différentes. De là a découlé une architecture: on sent dans notre espace de nombreux éléments qui se superposent.

Quand nous avons présenté notre projet à AD nous avons fait un petit croquis très basique avec une boite. Ensuite cela s'est déroulé par étapes, un peu comme un scénario de film: nous avons dessiné la boite avec moulures et boiseries très classiques comme axe de départ et puis nous avons superposé des éléments: un plafond en 3 éléments en plâtre avec des arrondis, très doux. Nous voulions également des couleurs très douces et des tons très apaisants car les gens sont très agressés par l'extérieur.

Le plafond se compose de 3 feuilles galbées qui se superposent, nous avons disposé devant le mur une bibliothèque est très légère, les gens lisent beaucoup moins donc nous n'avons pas voulu avoir beaucoup de livres . Cette bibliothèque en lévitation est notre interprétation de la modernité, cette chose dont on ne sait pas vraiment comment elle tient.

Nous voulions un sol extrêmement classique, un parquet, mais revisité, avec tout ce savoir faire que l'on pourrait avoir avec un parquet Versailles, mais auquel nous avons rajouté une accumulation d'éléments en bois de différentes tailles plus ou moins brutes, plus ou moins polies, qui donnent cette composition.

AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut

La démarche a été similaire sur le tapis et sur le mobilier. Nous avons aussi intégré un mur végétal réinterprété encore une fois puisque on connait la manière dont les hommes sont en train de massacrer la planète, il y de moins en moins d'espaces verts, les villes sont de plus en plus urbanisées et nous pensons que les gens vont essayer d'avoir de plus en plus de verdure chez eux. C'est donc notre vision très contemporaine d'un mur végétal.

Pour finir un élément qui est devenu incontournable: la technologie. Aujourd'hui nous sommes très agressés quand on est à l'extérieur par toutes les images et les informations qu'on reçoit sur nos Iphone et tablettes, au bureau on a des informations en continue et je pense que dans le futur lorsque les gens vont rentrer chez eux ils vont ressentir le besoin de justement ne plus avoir cette technologie omniprésente.

La technologie va toujours exister de manière très dense mais elle va être extrêmement cachée c'est à dire qu'elle va faire partie de notre mode de fonctionnement sans pourtant faire partie de l'architecture et va plutôt participer à celle ci de manière très discrète.

Donc c'est pour ça que nous avons intégré dans cette bibliothèque un écran sans en être vraiment un puisqu'il projette l'œuvre d'un artiste, mais qui peut aussi servir d' écran TV ou d'ordinateur, au grès de nos envies. La lumière le son se commandent par une tablette numérique mais que nous n'avons pas voulu montrer ni accrocher au mur: elle est dans un tiroir, rangée.

- Cette pièce se destine donc à des utilisateurs multiples ?

Les espace aujourd'hui sont de plus en plus multifonctions. C'est effectivement une pièce où la famille se retrouve et travaille, se repose et aujourd'hui lorsque nous créons des espaces pour des gens aisés avec des budgets importants nous privilégions la salle à manger. Elle fait souvent partie de la cuisine même si l'espace est grand, car notre façon de recevoir aujourd'hui a évoluée et nous recevons de manière beaucoup plus décontractée. L'espace devient mixte: la cuisine devient salon mais aussi également un espace de vie. Nous avons d'ailleurs remarqué que quelque soit la taille des espaces à la fin les gens finissent toujours vers la cuisine, on se dirige tous vers ces espaces multifonctions.

AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut
- Comment fonctionne votre équipe ?

Nous somme deux frères qui avons un rapport particulier car nous n'avons pas besoin de beaucoup nous parler pour faire les choses puisque nous nous connaissons depuis assez longtemps! Donc il n'y pas énormément de place pour les autres dans notre équipe. Nous avons toujours fonctionné comme ça d'ailleurs.

Quelque soit la nature et la taille du projet, nous échangeons ensemble, nous réfléchissons un peu chacun de notre coté et ensuite c'est toujours avec quelques mots et à partir d'un concept que nous donnons une direction au un projet. Nos échanges sont assez courts. D'ailleurs quand nous parlons ensemble il nous arrivent souvent de ne pas finir nos phrases...nous faisons souvent des croquis mais les croquis sur un ticket de métro, un petit papier, jamais sur de grandes feuilles.

Ce qui est important pour nous c'est d'avoir une première idée très forte car dans tout projet il faut qu'on soit en mesure de retenir une chose. Dans le cas du projet pour AD Intérieurs, c'était l'idée de superpositions.

En réalité le délais de conception pour tous nos projet est relativement court à partir du moment où on s'est mis d'accord sur l'idée. Ensuite ce n'est que du réglage. Nous avons des super équipes qui derrière mettent au point et qui savent lire et comprendre ce que nous voulons. Bien sûr nous les accompagnons on répond à leurs questions et sommes derrière tous les projets.

C'est un mode de fonctionnement très intime, en binôme mais en même temps c'est facile car nous avons une histoire et un vécu communs. Sur certains détails nous ne nous rappelons plus de qui a eu l'idée et on ne sait plus du tout qui a fait quoi. Ce n'est pas ça qui est important.

AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut
- Comment trouvez vous les artisans avec lesquels vous collaborez ?

Nous sommes très fidèles à nos artisans. Trouver les bons partenaires lorsque nous avons commencé a été la phase compliquée. Ensuite il y a des artisans que nous suivons et qui nous suivent depuis très longtemps. Ce ne sont pas des entreprises mais vraiment des partenaires, desquels dépend la réussite des projets car ils savent décrypter ce que nous avons en tête et nos envies.

Sur AD Intérieurs les équipes ont fait un travail exceptionnel: les murs devaient être en bois brûlé, mais cela s'est avéré trop compliqué en terme de timing et de coût. Ils ont donc travaillé sur une autre matière qui correspondait exactement à ce qu'on avait en tête.

AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut
- Il s'agit de votre seconde participation AD. Cela a-t-il été moins stressant que la première fois ?
AD Intérieurs 2015 – Les Décors – Le salon d’étude de Bismut & Bismut

Nous n'avons jamais été vraiment stressés. AD intérieurs est un exercice bien évidemment avec beaucoup de contraintes techniques mais pour nous il n'y a pas véritablement de contraintes puisque c'est un vrai moment de plaisir. Nous faisons quelque chose qui nous plait et que nous voulons montrer.

Exposition AD Intérieurs 2015

C'est très intéressant de voir le projet évoluer sur un cycle très court. Entre le moment où on a eu l'idée du projet et sa réalisation il s'est passé très peu de temps. Ce n'est pourtant pas poussif pour les équipes qui réalisent derrière car elles aussi ont envie de faire ce projet et de chercher des matières et des formes nouvelles. Ce projet les fait avancer. Donc tout ça s'est fait avec beaucoup d'enthousiasme d'une manière fluide et très facile. Smooth comme on dirait en Anglais.

Période : du 5 au 20 Septembre 2015 de 14h à 18h ( entrée libre sur présentation d'une pièce d'identité)

crédit photo (si non libellé): SeenByKloé pour Blog Esprit Design.

Lieu : Palais d'Iéna - 9, place d'iéna Paris

Retrouver l'intégralité de notre dossier : BED - AD Intéieurs 2015

Plus d'info sur l'exposition : AD Intérieurs 2015

By Blog Esprit Design


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent Espritdesign 43756 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte