Magazine Internet

Snapchat, perche à selfie ou outil de communication ?

Publié le 22 septembre 2015 par Loeilaucarre @loeilaucarre

Vous n'étiez pas au MediaLab SpeedTraining aujourd'hui ? Voici, rien que pour vous, un rapide tour d'horizon de notre atelier : " Utiliser Snapchat pour sa marque ou son média ".

Snapchat, perche à selfie ou outil de communication ?

Snapchat, qu'est-ce que c'est ?

Snapchat, perche à selfie ou outil de communication ?Lancée en 2011 suite à un projet étudiant de l'université de Stanford, l'application a connu une ascension fulgurante dans le milieu ultra-concurrentiel des réseaux sociaux.

Avec 5,3 millions d'utilisateurs actifs en France en 2015 (et 100 millions dans le monde), Snapchat fait de l'ombre aux audiences de Twitter ou encore d'Instagram - ces deux derniers affichant aux alentours de 6 millions d'utilisateurs dans l'hexagone.

À l'international, Snapchat pèse lourd dans la balance pour certains médias : en septembre 2015, le pure-player américain Buzzfeed déclare recevoir 21 % de son trafic depuis l'application mobile (et seulement 2 % depuis Google).

Le principe est simple : prenez une photo et envoyez-la à vos amis, tout en étant assuré qu'elle s'autodétruira au bout de quelques secondes. Un fonctionnement presque enfantin, et dont l'usage lui aura valu la réputation de " réseau social à seflies ", ou encore de " sextos 2.0 ".

Mais, au-delà d'un repère à clichés de pieds ou à selfies, Snapchat a réussi à se frayer un chemin dans la communication des marques et des médias.

Snapchat, comment ça marche ?

Snapchat, perche à selfie ou outil de communication ?
À l'ouverture de Snapchat, s'affiche l'écran principal depuis lequel vous pouvez prendre une photo et la " customiser " (avec un texte, un dessin, voire même, avec du vomi en arc-en-ciel) et l'envoyer à vos amis et/ou dans votre " story ".

" C'est quoi la story ? " nous lance-t-on dans la salle ? Il s'agit d'une " timeline éphémère ", où vous pouvez consulter les publications des utilisateurs que vous suivez, si ces dernière ont été postées il y a moins de 24 heures. L'équivalent d'un " mur Facebook précaire ", si nous devions comparer aux autres réseaux sociaux.

Snapchat, comme Facebook, Twitter et Instagram, met à disposition une messagerie privée, ainsi que la possibilité d'ajouter des filtres à vos photos. Pour autant, Snapchat ne permet pas de partager des liens cliquables, de mettre des commentaires, d'uploader depuis sa bibliothèque, ou encore - caractéristique centrale de l'application - de garder un historique. La customisation est, quant à elle, propre à Snapchat.

Pour résumer, donc, nous avons un outil de partage d'images personnalisables qui s'autodétruisent, avec une messagerie privée et une fonction de timeline éphémère. Utilisable, quand on est une marque ?

Snapchat et ses Stories

Si vous slidez tout à droite avec votre doigt, apparait " Discover ", proposant des contenus réservés aux marques et aux médias ayant un partenariat avec la plateforme. Dans" Discover ", des articles, des images, des vidéos, des jeux. Un service pour l'heure uniquement américain.

Mais pour nous autres Français, pas question de baisser les bras ! Au contraire, nous pouvons tirer profit de la fonction Story, cette timeline éphémère. (Petite astuce pour la paramétrer par défaut : cochez la ligne " Story : visible par tout le monde " dans les réglages de l'application).

Ciblage et contenu : le pourquoi du comment

Snapchat, perche à selfie ou outil de communication ?
Avant de vous jeter à l'eau, la première question à se poser est celle-ci : ma cible est-elle sur Snapchat ? Selon Harris Interactive, 72 % des utilisateurs français ont moins de 25 ans ! Si vous souhaitez toucher les plus de 65 ans, ce n'est peut-être pas l'outil idéal. À l'inverse, si votre audience se situe dans la tranche adolescente, cette application peut être un canal de choix !

La deuxième interrogation : quelle est ma ligne éditoriale ? Car comme sur les autres réseaux sociaux, il est indispensable de définir votre stratégie de contenu, tout en sachant vos photos disparaissent au bout de 24 heures si vous utilisez les " stories ".

Que mettre dans ces stories ? Vos reportages, des extraits de vos émissions, vos backstages, votre équipe... Laissez libre court à votre imagination ! Sans oublier bien sûr d'ajouter ce petit plus qui fera la différence grâce aux options de personnalisation.

Communication cross-plateforme

Un réseau social ne vit pas en vase clos, il faut donc en parler à la terre entière sur tous vos espaces en ligne (site web compris). Vous pourrez notamment publier votre snapcode sur votre profil Twitter, convier vos fans Facebook, ou écrire un article sur votre site internet. Bref, invitez vos abonnés - qu'ils lisent votre flus RSS ou votre mur sur Facebook - à vous rejoindre sur Snapchat. A titre d'exemple, 90 % des utilisateurs français de Snapchat sont aussi sur Facebook.

Vous pouvez également créer du contenu à partir de ceux récoltés sur Snapchat. Vous pourrez par exemple filmer les réactions des internautes lorsqu'ils lisent leurs snaps (très en vogue chez les YouTubeurs) - bref, soyez créatifs !

Pour résumer, l'application au fantôme est actuellement " en plein boom ". De nombreuses marques s'y mettent. Et non, vous n'êtes pas " too old for this shit ", alors pourquoi ne pas tirer profit de cet outil pour votre communication ? À condition, bien sûr, d'avoir ciblé votre public et surtout défini votre stratégie globale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 889 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine