Magazine Côté Femmes

Marié son enfant

Publié le 22 septembre 2015 par Joelvero

En mai 2014, pour la fête des mères, mon fils m'annonçait qu'il se mariait durant l'été 2015.

J'étais encore bien loin de réaliser toute l'émotion que nous allions partager ce jour là

En tout cas, ce jour me paraissait tellement loin que je crois que je n'imaginais pas vraiment encore ce qu'il allait représenter.

Je lui aie donc proposer à ce moment là de venir en ville avec moi choisir son costume, que je le lui paierai.

Pour le reste au niveau de la participation les choses se sont faites au fil des jours et selon les possibilités de chacun.

Les jours ont défilés à grands pas, comme toujours 18 mois c'est loin et tout près à la fois.

Le temps a passer vitesse grand V pour chacun d'entre nous a réfléchir et se demander quelle tenue j'allais porter.

On me disait "tu n'es pas la mariée" alors ce n'est pas grave !

Non, je ne suis pas la mariée effectivement mais la maman du marié et donc je me dois d'être à la hauteur de mes enfants.

Il ne faut rien négliger du tout. J'ai penser à tout et j'avoue que j'étais fière de ce grand moment de partage.

J'ai commencer par aller chercher une tenue en ville 1 mois et 1/2 avant le jour j

Il ni avait aucune vraie raison d'y aller beaucoup plus tôt.

Puis j'ai chercher une paire de chaussures qui soient habillées, à talon, chic et raffinés.

Jusque là, j'ai mis 2 demies journées pour avoir une tenue au complet.

Je suis allées une semaine avant chez le coiffeur, mèches et couleur ont été de rigueur.

Puis chez l’esthéticienne, soin du visage oblige la veille, pour un nettoyage en profondeur et nourrir ma peau sèche.

Le lendemain matin, je me suis faite faire les ongles à la perfection.

Puis la coiffeuse m'a coiffer et maquiller. Je n'ai jamais autant aimer ce que je reflétais dans le miroir.

106413132_m.jpg

Je me trouvais jolie depuis bien longtemps, parce que j'étais tout simplement Heureuse.

Le regard était pétillant d'amour pour mes enfants. Cette journée donnait une dimension différente à ma vie !

Je gagnais une belle-fille. Mon fils une épouse. Et ils 'étaient tellement heureux que ce bonheur se propageait jusque dans mes entrailles

Je ne pensais absolument pas que je vivrais le mariage de mon fils de cette façon là. Aussi intense !

Lorsque je suis arrivée à la mairie, mon fils venait d'y arriver. Il s'est habillé chez son témoin et la mariée chez ma fille.

Lorsqu’il est venu me dire bonjour, j'étais déjà très émue de le voir enfin dans son costume que nous avions choisit ensemble.

Le grand jour était enfin là. Ce moment pour lequel nous nous étions tous préparer pour être les "plus beaux" !

J'avais l'impression d'entendre son cœur battre la chamade lorsqu'il a vu sa dulcinée si belle dans sa jolie robe.

Mon fils devenait un "homme" devant moi. Je l'accompagnais jusqu'à celle pour qui son cœur battait et dont il avait demander en amriage 18 mois plus tôt.

Je n'ai rien contre ou pour le mariage, je ne me suis jamais demander si un jour il se marierai ou pas.

Ce n'était pas essentiel pour moi. Mais l'idée m'avait émue.

Concrétiser aux yeux de tous son amour, je trouve ça beau et romantique.

J'étais lorsqu'il a fallu que je lui mette sa boutonnière de rose blanche à la poche de son costume déjà toute tremblante d'émotion.

Bien entendu il s'en est rendu compte et amusé. Le grand moment de partage pour nous deux commençait !

Surtout ne pas pleuré, ne pas trébucher, ne pas tomber. Rester sure de soi, que personne ne se rende compte de ce stress de bonheur que je ressentais

On nous demande donc de rentré dans la mairie, tout les deux en premier, juste derrière tous les invités excités de nous regarder entrer.

Mon émotion vu mes yeux pétillants étaient déjà palpable, le photographe s'en amusait !

Ma fille qui avait parié déjà 10 fois que j'allais pleurer, ne me quittait pas des yeux, amusée de voir que je puisse avoir autant d'émotion et dont je n'allait pouvoir longtemps le cacher.

A la porte de la mairie, on stoppa notre avancé tout les deux, on étaient tellement heureux que l'on se prêtait au jeu.

Lorsque je déposais mon fils à sa place, je lui demandais de lui faire "mon bisou", le dernier en tant que célibataire,

Il me tendit la joue amusé, il savait que je lui demanderai. Je ne sais pas si il était fier mais il m'a tendu la joue avec plaisir.

Je lui aie fait mon bisou, comme si je ne pourrai peut-être plus jamais vraiment le choyer comme avant, lorsqu'il était petit.

La mariée est arrivée, splendide. Heureuse elle aussi, enfin le jour J était là.

Elle a beaucoup travailler pour organiser son mariage, a penser à tout pour que ce jour, soit leur plus beau jour.

Elle était magnifique mais elle est jolie. Elle est élégante, elle a une certaine classe innée.

La cérémonie a commencer et mon émotion est montée. Doucement mais par accoue !

Mais aucune larme n'a rouler sur mes joues.

Mais j'ai eu la sensation d'avoir mener mon fils au bout de sa vie de "jeune homme".

J'ai réaliser qu'il y a 28 ans, il était encore dans mon ventre, que je lui avais donner la vie, aimer, choyer, disputer pour l'aider à devenir l'homme qu'il était là devant toute cette assemblée qui venait l'accompagner dans son nouveau bonheur.

La journée, la soirée furent magnifique, magique.

On ressentait leur bonheur, tout au plus moi maman d'un de ces jeunes enfants que la vie unissait à jamais.

Tout était parfait ! Comment ne aps être fière de leur parcours respectif ?

Comment ne pas pleuré, ne pas avoir d'émotion, ne pas être heureuse pour eux ?

Le lendemain matin, lorsque je me suis tout à coup réveiller dans mon lit, je pleurais à chaude larmes.

Toutes mes émotions étaient là, elles ressortaient.

Le mariage était beau, il ni a pas eu de couac, pas de tracas, pas de faux pas.

Juste deux êtres heureux de partager leur amour avec nous tous autour d'eux que pour une seule et même chose, leur BONHEUR

3 jours après, les larmes ruisselaient encore sur mes joues de maman heureuse.

Je sais aujourd'hui qu'il faut vivre nos grands moments, ne pas avoir honte de nos émotions.

Tout le monde a vu que j'étais heureuse.

Mais ce qui est important c'est que mes enfants soient aussi heureux toute leur vie que ce jour J

Je n'ai pas la sensation d 'avoir perdu mon fils ou d'avoir une rivale en ma belle-fille.

Elle faisait déjà partie de ma maison. Dans mon cœur elle était déjà ma belle-fille

Voici le poème que je leur aie écrit sur leur carte de félicitations

Vous y voici, Le grand jour !

Ou vous unissez votre Amour

Ce pacte qui vous uni à jamais

Dans vos coeurs pour l'éternité

Je vous souhaite que vos regards pétillants

Vous ayez toute votre vie en vous levant

Que vos années futures soient magiques

Comme cette journée magnifique

Je vous aime très fort mes enfants

Dans mon cœur de maman


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pour mon valentin

    Pour valentin

    Tic tac - tic tac ... J-11, le compte à rebours à commencé pour celles et ceux qui veulent gâter leur valentin.De mon côté, je suis allée glaner quelques idées... Lire la suite

    Par  Toupie
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Compléter son look avec une bague tendance

    Compléter look avec bague tendance

    Le secret pour réussir un look tendance, c’est de savoir harmoniser la tenue avec les accessoires. Pour certains, le sens de la mode vient tout naturellement... Lire la suite

    Par  Rosa Dit
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Mon pantalon velours

    pantalon velours

    Holà les copines ! Avec le titre de cet article, vous allez directement savoir de quoi je vais vous parler : du velours. En effet, comment ne pas s'arrêter sur... Lire la suite

    Par  Chloe
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • [ Look ] Un petit air de voleur de burgers !

    Look petit voleur burgers

    13 janvier 2017 [ Look ] Un petit air de voleur de burgers ! Alors oui je sais parfois je vais loin dans mes analogies ! Mais quand-même, quand on est allé... Lire la suite

    Par  Clémence
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Women's March

    Women's March

    Il y a deux sortes de couples : Lire la suite

    Par  Didier Vincent
    CÔTÉ FEMMES
  • Vive la Saint-Valentin (et quelques idées cadeaux dedans...)

    Vive Saint-Valentin quelques idées cadeaux dedans...)

    Je réfute l'argument selon lequel la Saint-Valentin ne serait qu'une fête commerciale. Certes il serait idiot de se dire des "je t'aime"uniquement à cette date... Lire la suite

    Par  Steph2
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS
  • LG a encore surpris au CES 2017 !

    encore surpris 2017

    Le Consumer Electronics Show, le plus grand salon de l’électronique grand public au monde, s’est tenu à Las Vegas du 5 au 8 janvier 2017. LG a su occuper le... Lire la suite

    Par  Lg_blog_fr
    HIGH TECH, MOBILES

A propos de l’auteur


Joelvero 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine