Magazine Science & vie

Le Pouvoir de l'Imaginaire ( 428) : Les ondes gravitationnelles ....

Publié le 23 septembre 2015 par 000111aaa

Je quitte   aujourd’hui  le  thème des controverses sur l’Energétique électrique  du proche avenir  pour vous proposer  de revenir   sur un sujet fondamental ….Ce  matin, jetant un coup d’œil sur le calendrier des tirs spatiaux à venir je m’aperçois que L’ESA  , notre agence européenne dédiée à l’espace, va lancer en novembre  depuis la Guyane le LISA Pathfinder  qui doit valider la mission future à l’échelle 1 dédiée  à l’interférométrie spatiale (LISA ) pour mesure des ondes gravitationnelles…..

 Or je  suis embarrassé par ce  sujet  car il bouscule   depuis longtemps chez moi  la part  de l’indéfectible   fidélité   dont je fais preuve vis-à-vis  des théories d’ Einstein ! Résultat  : je me demande si on ne court pas ,avec çà ,  après un lièvre imaginaire  voire plusieurs !

Et en effet ,  je m’explique :il y a parmi mes correspondants sur ce blog  deux   personnes qui  l’ une (JJM) attaque EINSTEIN   pour  son espace-temps   courbe et surtout  évolutif   tandis que l’autre (DM) attaque  PLANCK  , ses unités  et même   ses   fluctuations  quantiques  et propose une solution duale   de la structure de l’Univers par le biais du Sub-quantique….  Or je vous ai souvent expliqué que l’espace-temps de la  Relativité  générale  décrivait un paysage « continu » avec  des phénomènes  «  obligatoires »  tandis que   la mécanique quantique   nous le décrivait comme   sujet à l’aléatoire   ,au probabilisme   et  à un « morcellement discret »….Ces deux théories sont-elles contradictoires  ou  subtilement complémentaires ?.Rappelez-vous ( pour la Nième fois  le dialogue  EINSTEIN/BOHR ) «  DIEU ne joue pas aux dés ! »  …..Et sa réplique : «  Qui êtes-vous Albert Einstein pour dire à Dieu ce qu'il doit faire ? »  ………

 Je  profite donc de cette occasion pour faire le point et dire ce que j’espère  personnellement   de ces manips futures ……

  Comme je vous l’ ai cent fois dit la physique fondamentale a connu deux révolutions  avec l’introduction successive des théories de la relativité générale et de la mécanique quantique et aujourd’hui   le désir  permanent des physiciens  est à toute force de vouloir les accoupler ……. La « gravité quantique » serait le résultat de  l’hypothétique unification de ces deux théories ;  je vous en  ai livré  ici  diverses  approches  tant américaines   qu’internationales ou meme   francaises …Et je vous cite les noms des  célébrités qui cultivent ce désir :  Abhay Ashtekar,John Baez,Julian Barbour,Martin Bojowald,Brian Greene,Stephen Hawking,Peter Higgs,Michio ,Roger Penrose,Carlo Rovelli, Lee Smolin, Edward Witten  etc …… « QUE DU BEAU MONDE ! » direz-vous….Mais il n’est pas question  en cette matière  d’avancer  de nouveau  des arguments d’Autorité mais de présenter  des raisonnements et modèles pertinents accompagnés de  manips   de probation……

Le Pouvoir de  l'Imaginaire ( 428)  : Les ondes gravitationnelles ....

-----------------------------------------------------------------

Avant  d’attaquer les ondes gravitationnelles   je vais donc  vous expliquer en détail   l’approche à laquelle je me rallie pour   ce mariage de la carpe et du lapin : la gravité quantique …..

La gravite quantique serait  supposée se manifester dans un régime physique où il deviendrait  nécessaire de considérer  à la fois  h, c et G. Et sans qu’ il soit possible de me contredire   , je peux me livrer  par analyse dimensionnelle arriver  à  estimer les échelles caractéristiques  de l’ Univers  où cet « assemblage à trois »( !) se produirait ! Si dim  h =  M · L2 · T−1, ;si  dim c = L · T−1 et si = M−1 · L3 · T−2.dim G= M−1 · L3 · T−2 ,  on en déduit les valeurs de  ces échelles   qu’ on a pris coutume d’appeler énergie et  longueur de Planck….Or   celles-ci valent respectivement  10 puissance 28eV, et 10 puissance −35 mètre   VOIR MA PHOTO CI DESSUS !!!!Disposons nous  de quelque chose  , dans notre boite à outils de physiciens qui  puisse  vérifier   à ces échelles  que  h ,c  et G  y  sont mariables ?????Non ! Ces échelles paraissent donc hors de portée de nos expériences actuelles. Alors mon correspondant  DM  qui traite le système de PLANCK   par le mépris as-t-il raison ?

 A SUIVRE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine