Magazine Bébé

Bébé crevette ou l’angoisse de la balance.

Publié le 24 septembre 2015 par Encoreunblogdemere

J’ai d’abord eu un bébé boule, un bébé « bien portant » qui pesait bien ses 12 kg à 1 an. Puis j’ai eu mon deuxième enfant, un bébé crevette…

C’est donc vrai, chaque enfant est différent. Et avoir eu un gros bébé qui mangeait beaucoup (malgré son RGO) puis un bébé petit mangeur qui ne grossit pas ou peu m’a beaucoup angoissé et m’angoisse encore…

Mon bébé crevette, ma Miniloute ne pèse que 8,4 kg à presque 14 mois, pour 76 centimètres. Une brindille, un poids plume, là où sa soeur faisait 4 kg de plus, pour 2 centimètres de moins. Depuis qu’elle est née, la balance et la pesée sont mes angoisses à chaque visite médicale, même si c’est ce qui a « permis » qu’on prenne son reflux plus au sérieux.

D’ailleurs, elle a connu une cassure de courbe, un poids qui a refusé de décoller après sa naissance, dès l’apparition du RGO… J’ai fait pour la première fois l’expérience du stress de la pesée de mon enfant, connu les regards inquiets ou de travers des médecins, et encore aujourd’hui au moment du verdict chaque mois chez la pédiatre, je retiens mon souffle.

Par exemple, ce mois ci, Miniloute a pris 30 grammes. 30 malheureux petits grammes, là où sa soeur en prenait parfois 1000 ! Miss N. n’a jamais pris plus de 300 ou 400 grammes par mois, mais a toujours poussé comme un champignon niveau taille, ce qui accentue l’impression de « bébé maigre » malgré ses bonnes joues.

Ma pédiatre a beau me rassurer, bébé va bien, elle bouge beaucoup, c’est son tempérament (et j’ai eu longtemps le même), je crois que ça me renvoie à une angoisse de ne pas assez bien m’occuper de mon enfant, ne pas assez la nourrir ou la garder en bonne santé. Il y a aussi le spectre du RGO, de cette courbe de poids qu’on surveille sans relâche, et je me dis que si j’avais continué à allaiter, on m’aurait mis une de ces pressions…

Ou peut être que tout aurait été différent, on ne sait jamais…

Et puis j’en parle autour de moi, et pour une fois, je fais bien… Combien de mamans ou de copines me disent que leur enfant était un bébé crevette et que tout va bien ? Ou que bébé était une boule (comme ma Liloute qui maintenant est très fine) et que tout va bien là aussi ?

Mon bébé est un bébé crevette, elle est aussi pas mal de choses qui la rendent très différente de mon premier bébé, mais elle va bien, c’est ce qu’il faut retenir… Elle n’est pas plus malade qu’un autre (quoiqu’en ce moment elle l’est, comme 80% des enfants en automne -chiffre complètement hasardeux-), bouge énormément, me fait frôler la crise cardiaque et le pétage de plombs tous les jours, mais elle est en bonne santé. Et je crois que c’est le plus important. Je devrais laisser de côté mes angoisses quand elle décide de ne rien manger (comme en ce moment), mais c’est si difficile !

petite crevette...

petite crevette…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Encoreunblogdemere 7418 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines