Magazine Culture

La villa Amarante de Lyliane Mosca

Par Karine Simon @karine59630

Le 24 septembre 2015

Synopsis :

Derrière les hautes grilles de sa belle villa, Natacha cultive une âme généreuse et un jardin secret. Tout à la fois raffinée, fantasque, autoritaire, elle intrigue aussi Vincent et Léane, ses deux protégés qui la secondent au quotidien, quand, parfois, son regard myosotis « ressemble à celui d’une petite fille effarouchée ». Car si elle sait ouvrir le coeur des autres, le sien garde ses blessures enfouies. Dans un cahier, elle a tout consigné : l’orphelinat, l’exil, son amour perdu…
Tout. Excepté sa rencontre avec l’homme qui l’a brisée, quelque cinquante ans plus tôt. Aujourd’hui, Natacha veut sa vengeance…
A la découverte d’une nouvelle plume dans Terres de France. Sensible et captivante.

couv10275887

360 pages

Les premières lignes :

Natacha grimpe les marches menant à l’étage et se réjouit d’être encore si alerte. Elle n’est même pas essoufflée. Roméo, le dernier chien de sa vie, comme elle dit, la précède et, tel un gardien, s’assoit devant l’entrée de la chambre, sur le tapis. Il n’est pas autorisé à pénétrer dans cette pièce.

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans du Terroir, et pourtant, j’en lis peu, je ne sais vraiment pas pourquoi, puisque généralement, je passe à chaque fois un merveilleux moment.

Avec La villa Amarante, Lyliane Mosca emmène le lecteur du côté de Troyes, en Champagne-Ardennes. Nous y faisons connaissance de Natacha, une septuagénaire au caractère bien trempé. On la dit froide, et hautaine, fière aussi. Elle est Ukrainienne, et son passé est mystérieux. Elle est arrivée en France après la guerre. Certaines personnes disent qu’elle est issue de la noblesse.

Natacha vit dans une belle villa, qui devient un petit peu trop grande pour elle, surtout qu’elle y vit seule depuis que son Victor s’en est allé. Pour l’aider, elle fait appel à Vincent, pour le jardin, et Leane pour la cuisine.

Mais voilà, si Natacha cache bien des choses sur son douloureux passé, Vincent et Leane vont devoir faire face à leurs propres démons. Natacha n’hésite pas à héberger Vincent, pour le remettre dans le droit chemin. Quand on veut, on peut, dit-elle tout le temps.

Un jour, Vincent, qui a bien compris que Natacha cachait des événements douloureux sur son passé, découvre un carnet rouge, et c’est alors la vie de Natacha qui se déroule devant ses yeux.

Avec ce roman, Lyliane Mosca nous transporte dans le temps, depuis l’avant-guerre, mais aussi à travers l’Ukraine, l’Allemagne et la France. C’est une histoire d’amour magnifique, un roman envoûtant, mais c’est aussi un roman qui nous parle de vengeance, car Natacha tient à se venger de la personne qui l’a tant fait souffrir.

Je me suis laissée délicieusement portée par l’écriture de l’auteure, une écriture douce, mais franche. Par certains côté, ce roman m’a fait pensé à ceux de Barbara Constantine, car on y parle de personnes en difficulté, mais qui vont s’en sortir grâce à l’entraide d’autres personnes, une main tendue peut parfois changer une vie.

Je vous le conseille vivement.

Ce roman est disponible aux Editions Presses de la Cité (collection Terres de France) depuis septembre 2015.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karine Simon 2995 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines