Magazine Culture

Scream Queens : Premières impressions

Publié le 24 septembre 2015 par Lewis_ @LewisCritique

Scream-Queens

Synopsis : Grace Gardener fait sa rentrée sur le campus de l'université Wallace. Elle souhaite se rapprocher de sa défunte mère en rejoignant la sororité des « KKT » (Kappa Kappa Tau) dirigée par Chanel Oberlin. Mais au cours d'un test d'initiation pour rejoindre la sororité, un mystérieux tueur déguisé en la mascotte de l'université attaque et tue l'une des candidates. À la suite de cet événement, l'université est frappée par une série de meurtres qui pourrait être liée à un crime horrible qui a eu lieu au sein des « KKT » en 1995, soit vingt ans auparavant.

Attention spoilers !

Après une promotion ambitieuse tout au long de l’été, avec notamment les images accrocheuses d’Emma Roberts (la nièce de Julia alias «Pretty Woman») et ses copines les mains ensanglantées, les deux premiers épisodes de Scream Queens ont enfin été diffusé à la télévision américaine. Et malgré des audiences décevantes, la série en elle-même s’annonce plutôt prometteuse.

Sans titre-1

En effet, si l’on ose espérer que le programme dure, - car vu ses premières audiences, il pourrait hélas, subir le même sort que beaucoup d’autres aux Etats-Unis, à savoir l’annulation – Scream Queens mélange de manière assez jubilatoire son côté girly outrancier et son aspect plus gore. Si les personnages semblent tout droit sortis de Lolita Malgré Moi, la série n’a pas à rougir, elle qui livre un concept plutôt original et bien mené : la terreur causée par les actes d’un tueur en série dans une sororité et plus généralement un campus universitaire.

Sans titre-2

Ryan Murphy, le papa de Glee, se joue ici d’une imagerie rose bonbon avec des personnages hilarants et caricaturaux, pour croiser un genre plus horrifique. Le propos peut sembler bancal, mais est réellement bien rendu ici. On retrouve le second degré de Glee et son aspect débridé, puisque Scream Queens frôle parfois la parodie. Par exemple, quand il fait mourir Ariana Grande, et que cette dernière entre la vie et mort, se rue sur son ordinateur pour tweeter un appel au secours, et que même après s’être fait poignardée, elle utilise son ultime souffle pour appuyer sur le «Entrer» de son clavier. D’ailleurs, le casting n’est pas des moindres, on retrouve la géniale Jamie Lee Curtis, Lea Michele, qui renoue avec Murphy, celui qui a fait d’elle une star avec son rôle de Rachel Berry dans Glee, mais aussi Abigail Breslin (Un été à Osage County, Ma vie pour la tienne, Little Miss Sunshine), ou encore Billie Lourd, Skyler Samuels et Keke Palmer qui assurent elles aussi de leur côté. En revanche, et désolé pour ses fans, mais autant vous dire de suite comme mentionné plus haut, qu’Ariana Grande a un rôle anecdotique et qu’elle est liquidée dès le premier épisode ; par contre, Nick Jonas s’annonce déjà plus présent.

ScreamQueens_Pilot101-BloodOath_0184

Malgré son mauvais démarrage, Scream Queens marie de façon jouissive son côté teenager avec un aspect plus gore et sombre. Le tout donnant quelque chose de franchement décalé, et très drôle ! Les péripéties de poupées Barbie dans le radar d’un tueur assoiffé de sang, à ne pas rater ! 

ScreamQueens6-1024x683

Lewis


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lewis_ 183 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte