Magazine Culture

On se lève tous pour « Much Loved »

Publié le 24 septembre 2015 par Darkplanneur @darkplanneur

C’est sans doute l’un des films de cette rentrée, le « Much Loved » du réalisateur Nabil Ayouch, présenté à la quinzaine des réalisateurs en mai dernier au festival de cannes: un film au sujet sensible, puisqu’il traite de la Prostitution au Maroc. Un sujet très ‘touchy’ donc, quand on connait le contrôle exercé sur les moeurs par le royaume chérifien, car bien évidemment la prostitution n’existe pas au Maroc…

Bande Annonce Much Loved from New District on Vimeo.

Ce film ultra bien documenté, qui plus est, réalisé par un ressortissant marocain présentant l’autre visage d’une certaine société marocaine fait tache: cette plongée dans le quotidien de ces filles, qui nous montre leur sensibilité, leur conscience, leur combat entre ‘ce qui est bien et ce qui est mal’, leur rapport à la famille et surtout à l’argent…ces filles considérant la prostitution et leurs corps comme les seuls moyens de s’en sortir..autant de sujet qui rentrent en résonance avec l’actualité contemporaine et qui sont censés nous interroger: le musée d’Orsay ne vient-il pas de faire du sujet, un de ses grands thèmes de 2015 – 2016 avec l’exposition évènement Splendeurs et Misères – Images de la Prostitution, 1850 – 1910. Il est dommageable de voir la fatwa dont est victime le film au Maroc, alors qu’il pourrait servir à poser les bonnes questions, et à aider à moderniser une société marocaine qui en a bien besoin.

Much Loved – Interview – Nabil Ayouch from Quinzaine des Réalisateurs on Vimeo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darkplanneur 69696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte