Magazine Culture

Disiz - Comme un rappeur (Wa ever) (vidéo)

Publié le 24 septembre 2015 par Urbansoul @urbansoulmag

Pardonne-moi, Seigneur, car j’ai péché. Voilà bientôt quatre mois que le dernier album de Disiz, Rap Machine, est sorti et je ne l’ai toujours pas écouté dans son intégralité. Et pourtant, je suis conquise par chaque nouveau clip qui en est extrait. Même que Comme un rappeur (Wa ever) vient de me mettre un coup de massue et je devais absolument le partager avec vous tous tant il contient des petites parties de moi. J’y retrouve ma belgitude, avec une production très lourde de Prinzly de Street Fabulous. J’y retrouve mes racines aussi, avec une vidéo sublime réalisée par Arnaud Ly Van Manh de We Are Mōvi à l’île de la Réunion. Disiz sait comment joindre l’utile à l’agréable : de passage en concert au Kabardock du Port le 12 septembre dernier, il en a profité pour travailler un peu tout en admirant les paysages à couper le souffle du département français avec, en prime, un Piton de la Fournaise toujours en pleine éruption.

Et puis j’y retrouve un peu mon côté ambitieux et optimiste, avec un texte reprenant une thématique déjà explorée dans des titres comme Dans tes rêves ou Best Day, et qui est finalement très chère à Disiz et aux rappeurs en général. « Ce sont des morceaux importants parce que ce sont des morceaux qui font du bien et, vu que t’es censé t’adresser à des gens qui viennent des ‘quartiers populaires’ et à des gens à qui on balance plus ‘Contente-toi de c’que t’as’ et ‘Rêve pas trop parce que la vie est dure’… Eh ben, ces morceaux-là, il faut que, quand t’es tout seul, que t’es ado et que t’es chez toi et t’écoutes ça — ou même si t’es pas ado et que tu te sens diminué… Ces morceaux-là, c’est des morceaux qui boostent !, s’enthousiasmait Disiz sur une vidéo Facebook à propos de Comme un rappeur. Mais faut être sincère quand tu les fais et c’est quelque chose que j’aime beaucoup parce que, rien que le fait de le faire, ça me booste moi-même ! Parce que, vu le monde dans lequel on vit, t’as plein de raisons de baisser les bras, de devenir complètement cynique et d’abandonner. »

Voilà donc du rêve plein les yeux et les oreilles, juste pour vous !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines