Magazine Conso

Femme en or …

Publié le 24 septembre 2015 par Colinebaptista26 @colineseraconte

Grande discussion toute récente avec mon big boss, l’un des rares hommes (en dehors de mon mari, cette perle!) qui ne soit pas atteint de machisme aigu (je sais qu’il en existe beaucoup d’autres mais je ne les connais pas encore 😉 ). Pourtant, je lui faisais encore la remarque qu’il était très difficile pour une femme d’accéder à un poste de direction. Nous sommes à peine une dizaine dans un groupe de 20000 personnes … La question de l’organisation du travail dès que l’on devient mère est un des points clés et c’est aussi souvent l’argument que nous utilisons, nous autres les femmes, pour nous auto-bloquer dans notre avancement.

ISABEL MARANT DANAE METALLICS BOOTS FW2015 5

Je ne suis pas de celle qui prône l’égalité car ce n’est pas la question dans mon métier. Les rémunérations sont identiques à poste équivalent, les responsabilités aussi. C’est la rapidité d’avancement qui diffère et surtout, la volonté. Je me suis souvent posée la question de continuer ma carrière ou d’arrêter de travailler pour me consacrer à ma vie de mère. C’était surtout dans les périodes de doutes, quand je me cherchais des excuses pour expliquer mes échecs professionnels. Avec le recul, je reconnais aujourd’hui que ce qui me manquait pour progresser dans cette première carrière, c’était l’envie, pas mes enfants ni mes compétences. Ras le bol de diriger une centaine de personnes qui passaient leur temps à : se plaindre, demander des augmentations de salaire, critiquer, me parler de leur vie, attendre une décision de ma part etc… Ras le bol de devoir expliquer à mon boss que si, si, je dois partir à 18 heures tapantes parce que ma nounou, elle, n’attend pas et me colle mes mômes sur le pas de sa porte si je ne suis pas chez elle à 19 heures précises pour les récupérer. Cette course contre le temps pour voir marqué sur ma carte de visite « Directrice » et gagner de belles sommes d’argent, je n’en pouvais plus. Je n’en n’avais plus envie, tout simplement.

Pourtant, depuis le début, le deal était clair avec mon mari, cet astre presque parfait. Des enfants, oui, mais en garde partagée ! C’est à dire qu’il devait autant s’investir que moi dans leur éducation, la gestion de leurs sorties, les rendez-vous obligatoires (pédiatres puis médecins, instituteurs puis professeurs, activités sportives, devoirs etc.). Et même si à un moment j’ai failli céder, envoyer mon boulot balader (surtout depuis mon poste à l’international), je sais aujourd’hui que sans lui et son investissement dans notre vie de famille, je n’y serais pas arrivée.

Pourquoi je vous parle de cela ? Parce que je suis intimement persuadée que pour être une femme en or dans le top management, il faut avoir le bon partenaire. Un couple avec des enfants doit se gérer comme une équipe, ce qui veut dire qu’il faut utiliser les atouts de chaque membre, à parts égales. Et ce n’est pas être une mauvaise mère que de déléguer à sa moitié. En gros, si vous avez de l’ambition, choisissez bien votre compagnon, futur père de vos enfants

:-)
Car même si les « nouveaux » papas sont plus investis, lorsqu’ils sont à des postes de direction, je remarque très souvent que leurs femmes restent à la maison …

Après, on peut aussi être une femme en or sans vouloir arriver en haut de la hiérarchie dans une entreprise et sans avoir de partenaire … Car être en or, c’est aussi être généreux, altruiste, gentil**. Et pour cela, on n’a besoin de personne n’est-ce pas ?

**note « développement personnel » pour égayer un post un peu sérieux

:-)

C’est donc chaussée de mes nouvelles bottines « danae metallic » (d’un confort indescriptible comme souvent chez IM!!!) que je m’en vais continuer à parcourir le monde ! A tantôt !

ISABEL MARANT DANAE METALLICS BOOTS FW2015 2

Boots, Isabel Marant 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Colinebaptista26 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte