Magazine Cinéma

Impudeur

Par Videopaper
Impudeur
Consultation cardiologique pour ma mère. 92 ans. Pré Alzheimer. La consultation se fait torse nu. Je déshabille ma mère. Je vois sa poitrine nue. Ma mère n'est pas gênée. Comme si la pudeur avait disparue. Comme si le corps, n'existait plus. Ou bien qu'il était presque cadavre. Sans âme. Abandonné. En partance.  Un corps en dérade. En retrait. En effacement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Videopaper 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte