Magazine Culture

Levana de Marissa Meyer

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chroniqué par Olioli

:star: Chroniques Lunaires Tome 3.5 : Levana de Marissa Meyer

Levana de Marissa MeyerBroché: 250 pages
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 16 Avril 2015
Langue : Français
ISBN-10: 266218190
ISBN-13: 978-2266218191
Prix Éditeur : 16,90€
Disponible Sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Miroir, mon beau miroir, qui d’entre toutes est la plus belle ?  » Bien avant de devenir la cruelle et magnifique que reine des Lunaires, bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une tout autre histoire. Une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

Mon avis :

Ce tome a pour vocation celui de prequel puisqu’il nous raconte la jeunesse de Levena, la cruelle reine lunaire. On découvre une Levena comme on ne l’avait encore jamais vue.

Il y a une chose qui est certaine c’est que cet « entre-tome » nous montre la reine lunaire sous un nouveau jour. Et pour moi qui débute cette série par le prequel, j’en ai appris beaucoup sur cette femme. Loin de la  détester j’ai éprouvé de la pitié pour cette jeune femme fragile que l’on a piétinée au point d’en faire un monstre.

On peut dire que dans ce tome, la folie est une question de famille, entre la grande sœur qui ne ce souci que d’elle et Levana qui devient de plus en plus folle au fil du livre, il y a de quoi faire. Je ne pense pas qu’il soit possible d’aimer ce personnage, mais à certains moment on peut la comprendre. C’est, au début du tome, une adolescente atrocement seule et en plus de cela, la cours se moque beaucoup d’elle. Pour couronner le tout, elle est amoureuse d’un homme marié et plus vieux qu’elle. L’auteure a doté Levana d’une psychologie extrêmement complexe, ce savant mélange, fait de la reine lunaire un personnage qui ne sait où commence le bien et ou s’arrête le mal.

L’histoire de sa jeunesse est absolument triste, elle va de déception en déception mais contrairement à sa sœur qui règne avant elle, Levana se souci réellement de son peuple, au point de vouloir conquérir la terre pour permettre aux habitants de la lune de mieux vivre. Tout au long du livre, on suit sa lente plongée dans la folie. De son passage d’une jeune fille triste et effacée à une reine qui recourt au meurtre pour garder son trône.

Levana c’est aussi l’histoire d’un amour tragique et à sens unique, la jeune femme se perd dans cet amour, amour qui au final ne lui apportera que malheur et déception. Il y a une dimension assez philosophique dans ce roman avec un questionnement sur l’amour familiale mais aussi l’importance de son apparence physique.

Ce fut une lecture intéressante et prenante, bien que trop courte, j’aurais aimé en savoir encore plus sur Levana, savoir ce qu’il advient d’elle pendant les tomes de Cinder et les autres.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Cinder de Marissa Meyer Scarlet de Marissa Meyer Chroniques Lunaires Livre III - Cress de MArissa Meyer

Chroniqué par Olioli

:star: Chroniques Lunaires Tome 3.5 : Levana de Marissa Meyer

Levana de Marissa MeyerBroché: 250 pages
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 16 Avril 2015
Langue : Français
ISBN-10: 266218190
ISBN-13: 978-2266218191
Prix Éditeur : 16,90€
Disponible Sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Miroir, mon beau miroir, qui d’entre toutes est la plus belle ?  » Bien avant de devenir la cruelle et magnifique que reine des Lunaires, bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une tout autre histoire. Une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

Mon avis :

Ce tome a pour vocation celui de prequel puisqu’il nous raconte la jeunesse de Levena, la cruelle reine lunaire. On découvre une Levena comme on ne l’avait encore jamais vue.

Il y a une chose qui est certaine c’est que cet « entre-tome » nous montre la reine lunaire sous un nouveau jour. Et pour moi qui débute cette série par le prequel, j’en ai appris beaucoup sur cette femme. Loin de la  détester j’ai éprouvé de la pitié pour cette jeune femme fragile que l’on a piétinée au point d’en faire un monstre.

On peut dire que dans ce tome, la folie est une question de famille, entre la grande sœur qui ne ce souci que d’elle et Levana qui devient de plus en plus folle au fil du livre, il y a de quoi faire. Je ne pense pas qu’il soit possible d’aimer ce personnage, mais à certains moment on peut la comprendre. C’est, au début du tome, une adolescente atrocement seule et en plus de cela, la cours se moque beaucoup d’elle. Pour couronner le tout, elle est amoureuse d’un homme marié et plus vieux qu’elle. L’auteure a doté Levana d’une psychologie extrêmement complexe, ce savant mélange, fait de la reine lunaire un personnage qui ne sait où commence le bien et ou s’arrête le mal.

L’histoire de sa jeunesse est absolument triste, elle va de déception en déception mais contrairement à sa sœur qui règne avant elle, Levana se souci réellement de son peuple, au point de vouloir conquérir la terre pour permettre aux habitants de la lune de mieux vivre. Tout au long du livre, on suit sa lente plongée dans la folie. De son passage d’une jeune fille triste et effacée à une reine qui recourt au meurtre pour garder son trône.

Levana c’est aussi l’histoire d’un amour tragique et à sens unique, la jeune femme se perd dans cet amour, amour qui au final ne lui apportera que malheur et déception. Il y a une dimension assez philosophique dans ce roman avec un questionnement sur l’amour familiale mais aussi l’importance de son apparence physique.

Ce fut une lecture intéressante et prenante, bien que trop courte, j’aurais aimé en savoir encore plus sur Levana, savoir ce qu’il advient d’elle pendant les tomes de Cinder et les autres.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines