Magazine Cinéma

Un americain a paris - 7,5/10

Par Aelezig

z05

Un film de Vincente Minnelli (1952 - USA) avec Gene Kelly, Leslie Caron, Oscar Levant, Georges Guetary, Nina Foch

Je n'aime pas trop les décors, mais ce Gene, quel talent !

L'histoire : Jerry est un peintre américain, installé à Paris où il vit très modestement. Une richissime compatriote lui achète deux toiles et lui propose de s'occuper de sa carrière ; avec ses relations, dans le milieu de l'art et dans la presse, elle va le faire connaître très rapidement. En attendant, Jerry continue sa vie de bohème, de rires et de chansons, et tombe amoureux d'une jeune et jolie Parisienne. Laquelle est hélas fiancée à un autre.

Mon avis : L'histoire est gentille, les numéros dansés fabuleux... mais je n'ai pas du tout aimé les décors. Paris est tout sale, tout noir, tout moche ! Tous les monuments sont comme couverts de suie... On parle aujourd'hui de la pollution, ben à l'époque, je ne sais pas ce qui rendait les pierres si crasseuses, mais en tous cas, c'est drôlement laid, et ça vous file un coup de blues. C'est ça Paris ? On se demande ce que Jerry et ses potes lui trouvent ! Vaut peut-être mieux le voir en noir et blanc...

z06

Bon, je chipote, je chipote. Parce qu'en fait, les studios n'ont pas eu les autorisations pour tourner à Paris et n'ont pu utiliser que deux ou trois plans, ceux que j'ai détestés ! Mais que faisait l'Office du Tourisme ? Pour le reste, ce sont des décors. N'empêche que l'équipe avait quand même bien en tête quelque chose de très exotique, certes, mais de plutôt sale ! Du carton-pâte crasseux. Est-ce qu'on nous voyait comme ça ? Sans doute... Bon le principal, c'est que tous ces Américains continuent d'aimer Paris, non ?

Bref. Tenons-nous en au film par lui-même qui est est très charmant !

Une des plus belles comédies musicales de l'époque. Tout est réglé au petit poil de loche. Et la dernière séquence est magique : 15 à 20 minutes de ballet, sans parole, ni chanson ; juste de la musique et des danseurs, sur des numéros qui s'enchaînent. Là les décors sont des dessins, on a donc quelque chose de plus propret et de plus poétique, et les costumes, eux, sont merveilleux. Chaque tableau rend hommage à diverses figures de Paris, l'architecture, les parcs, la garde nationale, le French Cancan... Une certaine exubérance m'a même fait penser au Moulin Rouge de Baz Luhrmann. Tout comme Gene Kelly m'a rappelé... Dujardin dans The Artist ! Sacré compliment que je lui fais là au Jeannot ! Mais Gene est quand même beaucoup plus fort ; normal, c'est un vrai danseur. Tout comme la mignonne petite Leslie Caron, gracieuse comme un chaton.

z07

Mais je ne dirais pas que c'est un chef d'oeuvre. Je ne comprends pas trop cette coupure entre la comédie musicale de première partie et le ballet intégral en seconde ; cela déséquilibre l'ensemble. Et puis l'histoire est tout de même un peu trop simplette.

Ca vaut surtout pour Gene Kelly et son jeu de jambes insensé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Paris d’Eugène Atget

    Artiste dramatique obscur, Atget décide finalement de devenir photographe professionnel en 1890. Il entreprend en 1897 un inventaire du vieux Paris, dont plus d... Lire la suite

    Par  Activitesbnf
    CULTURE, LIVRES
  • Facebook ouvre un laboratoire d’AI à Paris

    Facebook Artificial Intelligence Research (Fair), c'est le nom du centre de recherche consacré à l'intelligence artificielle ouvert par le réseau social à Paris... Lire la suite

    Par  Guidesodialmedia
    CULTURE, MÉDIAS
  • Le Paris de Prévert

    Paris Prévert

    C’est dans la cadre d’une nouvelle Masse Critique de Babelio que j’ai reçu ce livre.J’adore Prévert et pouvoir plonger dans sa vie parisienne était un régal. Lire la suite

    Par  Emidreamsup
    CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME
  • La rentrée du Livre Gabonais de Paris

    rentrée Livre Gabonais Paris

    a été un moment d’échanges très riches, et l’occasion pour de nombreux artistes, écrivains, éditeurs, etc. de se retrouver. Cet événement est à encourager et es... Lire la suite

    Par  Gangoueus
    CULTURE, LIVRES
  • Chez Izberg, Paris 11ème

    Chez Izberg, Paris 11ème

    Abat-jour récupéré dans l’atelier de menuiserie du grand-père d’Agathe / Vaisselle chinée / Cafetière à siphon japonaise Hario / Chaises et table chinées / Sac ... Lire la suite

    Par  Atelierdecuriosite
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, MODE
  • L'ombre de Raphaël - Germain Paris

    L'ombre Raphaël Germain Paris

    CaractéristiquesSpace: GenreSpace: Policier Grand Format : 390 pages / 21,00 € Space RésuméSpace: Anne Boulin, femme du ministre de la Défense se fait assassine... Lire la suite

    Par  Jake
    CULTURE, LIVRES
  • Pitchfork paris 2015 | l’abécédaire

    Pitchfork paris 2015 l’abécédaire

    Le meilleur rendez-vous de la Toussaint pour tous les allergiques à la citrouille (ou les intolérants au gluten), c’est le Pitchfork Music Festival. Lire la suite

    Par  Acrossthedays
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines