Magazine Culture

Un premier polar brillant ne meurt pas sans moi Suzanne Stock

Par Eirenamg

ne-meurs-pas-sans-moi-poche

Ce roman est étonnant, original. Il est impressionnant de maîtrise pour un premier roman. Rempli de faux semblants et l’histoire est maîtrisée de bout en bout. On suit Sandra, jeune avocate d’affaire qui vient d’être promue. Elle est heureuse et veut fêter sa nouvelle promotion avec son amant Mark. Mais celui-ci marié refuse son invitation, elle décide donc d’inviter sa meilleure amie Claire, amie d’enfance pour passer une belle soirée.

Mais le lendemain matin, tout à changé, que lui est-il arrivé ? Pourquoi a–t-elle l’impression qu’on l’observe, elle ne se rappelle plus de rien ? Qu’a-t-elle fait au cours de la nuit ? Pour le reste, plongez vous  dans l’histoire.

Au départ on se dit qu’on va un lire un roman classique et pas du tout, au fur et à mesure de l’histoire, on comprend que quelque chose cloche. Le récit entremêle le passé de Sandra enfant, un passé sombre et difficile avec une mère brutale et le présent. Les pensées du père de Sandra donnent un autre point de vue et une densité au récit. Les personnages secondaires comme Claire, Mark parachève cette construction magistrale.

Un régal à lire et le suspense se maintient, se renverse et fait tomber les codes. On ne peut lâcher le livre pour comprendre comment l’histoire va se terminer. Ce livre est vraiment bluffant par son originalité et sa qualité. A découvrir d’urgence.

Vous ne le regretterez pas, alors venez faire un tour dans le cerveau de Sandra et démêler l’écheveau de ses souvenirs.

Macaron 2015(1)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eirenamg 1386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines