Magazine Culture

Mileva Maric, épouse d’Einstein et vrai cerveau

Par Marine @Rmlhistoire

Mileva Maric, épouse d’Einstein et vrai cerveau

S’il est certain dans la tête de tous que Marie Curie avait au moins autant de talent que son mari, c’est parce qu’elle a continué à le prouver lorsque Pierre s’est fait écraser par un fiacre. En revanche, il n’en est pas de même pour Mileva Maric, l’épouse d’Albert Einstein. Après leur divorce, Mileva est restée dans l’ombre. Depuis elle est (presque) considérée comme un poids pour le génie Einstein. Bin oui, elle est tombée enceinte, ils se sont mariés, puis elle a demandé le divorce lorsqu’il était au top. Tout ça pendant sa carrière, ça a dérangé le monsieur… Retour sur sa vie.

Mileva Maric, une enfant brillante

Mileva Maric est née en Hongrie en 1875, le 19 décembre. Pauvre gamine, elle a deux handicaps. Elle est boiteuse et très timide. Cependant, rapidement, ses professeurs vont détecter chez elle, un cerveau vif et bien fait. Elle est excessivement intelligente, pour une fille. A l’âge de 15 ans, elle obtient une dérogation pour pouvoir étudier dans une école de garçons. Il s’agit de l’école royale d’Agram. Une école spécialisée en math et physiques (ce qui, à mes yeux, représente l’horreur). En général, à cette époque là, les filles n’ont pas le droit d’entrer dans ce genre d’école. Bin oui, les filles doivent faire de la cuisine, ou du tricot. C’est bien le tricot.

Mileva Maric, épouse d’Einstein et vrai cerveau

N’en déplaise à tous les tocards sexistes de l’époque, Mileva Maric termine cette école en ayant obtenu les meilleures notes, aussi, décide-t-elle de s’inscrire à l’université de Zurich, en Suisse, en 1896. C’est pas tellement qu’elle veut voir du pays, c’est plutôt que c’est une des rares universités à accepter les femmes. Les études supérieures de tricot, ça n’existe pas.

Les universités de Zurich et Heidelberg

A l’université de Zurich, seuls cinq étudiants ont choisi la physique. Deux d’entre eux décident de suivre le cours de « physique théorique », Mileva Maric et Albert Eistein. Rapidement, les deux deviennent amis, et puis… ils couchent ensemble. On le sait parce qu’ils se sont envoyés quelques courriers où ils en parlent. Tous les deux vont réussir leur première année. Chouette, ils vont pouvoir continuer leurs études et vivre une histoire d’amour classique. Bin non…

Mileva Maric, qui semble donc assez douée et indépendante, décide de partir à l’université d’Heidelberg, en Allemagne, pour suivre les cours d’un certain Philipp Lenard. L’idée c’est d’appliquer les maths à la physique.

Philipp Lenard
*

Philipp Lenard reçoit un prix Nobel de physique en 1905. Plus tard, il va adhérer au parti nazi, il participe aux études sur la physique aryenne et s’emploie à dénigrer tous le travail des Juifs, y compris celui d’Albert Einstein. OKLM, il déclare que les Juifs doivent être engloutis au plus profond de la terre. Bref, il va être viré de l’université en 1945, puis il meurt.

*


Mileva Maric et Albert continuent de se voir et de travailler à deux. Aussi, ils écrivent ensemble un livre à propos des travaux de Lenard et de ses cours. Mais ils s’intéressent aussi à Maxwell. On me signale que ce n’est pas Maxwell Sheffield, mais James Clerk Maxwell. En fait, les deux tourtereaux travaillent tellement qu’ils sèchent les cours. Ils foirent leur deuxième année. Aïe. Heureusement, Albert Einstein, qui paraît prometteur (c’est un homme) voit sa note arrondie à la hausse, contrairement à celle de Mileva. Elle devra repasser ses exam, lui non.

Malgré son échec, Mileva Maric devient l’assistante du professeur Weber, et elle commence une thèse sur la conductivité thermale.

La vie avec Albert Einstein

Albert est obligé d’avouer à sa mère qu’il a un peu foiré ses exam, mais il a rencontré un fille super. Haha. La mère d’Albert est outrée. Mileva Maric ? Une fille bien ? Lol. C’est une petite salope d’Hongroise, elle boite et en plus elle n’est pas juive.

Pauline Einstein n’est pas au bout de ses surprises, puisque l’année d’après, en 1903, Mileva tombe enceinte. Elle est obligée d’arrêter ses études, et poursuit sa grossesse en Hongrie. Ensuite, l’enfant disparaît. C’est une fille, Lieserl . Soit elle décède à la naissance, soit elle est adoptée. On a aucune trace. Dans tous les cas, ce n’est pas la fin de leur amour, ni de leur travail. Mileva et Albert continuent ensemble leurs travaux à Zurich. En 1905, à eux deux, ils publient cinq articles, dont trois qui font référence à l’aboutissement de la formule E=mc. Le travail abattu ne peut pas être du seul fait d’Albert Einstein. Cependant, tous les articles sont exclusivement signés de son nom…

Coté vie privée, ils ont deux enfants. Deux garçons. Hans-Albert en 1904, et Eduard en 1910.

Mileva Maric et ses fils

Le problème, c’est qu’Albert Einstein connaît rapidement le succès dû à ses nombreux travaux. C’est vrai, il est doué le garçon. Alors il devient un peu relou, voire tyrannique. Il faut toujours travailler plus, pour gagner plus (de prix, de reconnaissance) mais à aucun moment Mileva Maric n’est citée dans ses travaux. Aucun moment ! Aussi Mileva va quitter Albert, mais elle refuse le divorce s’il ne lui donne pas l’argent représentant ses années de travail à ses cotés. Elle obtient une somme importante lorsque Albert reçoit un prix Nobel en 1921, mais la quasi totalité est utilisée pour les soins d’Eduard, leur fils.

Une fin de vie misérable

Les années qui suivent le divorce de Mileva et Albert ne sont pas super funky. Le plus jeune de leur fils est atteint de schizophrénie. A partir de 1930, Eduard mène une vie impossible à sa mère qui commence à devenir barjot. La mère et le fils seront finalement internés. Mileva Maric meurt en 1948, de plusieurs attaques cérébrales.

Albert, lui, est bien trop occupé ailleurs. Il épouse Elsa, sa cousine, et gagne la reconnaissance qu’on lui connaît encore aujourd’hui.

Albert Einstein
Tu peux soutenir Raconte-moi l’Histoire à partir d’1€ en cliquant ici 
Mileva Maric, épouse d’Einstein et vrai cerveau


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marine 13781 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines