Magazine Beaux Arts

La pierre, le pouvoir et la mort - Île de Sumba

Publié le 28 septembre 2015 par Detoursdesmondes
Totok-kampung

Dans le monde indonésien, à l’instar de nombreuses cultures, la splendeur des funérailles et le statut social du défunt sont reliés de manière explicite et ce lien est inscrit dans le paysage.
En témoignent les sarcophages de pierre Batak, les tombes des falaises Toraja, les sculptures de Nias ou encore les pierres dressées de Florès… Tout cela est bien connu mais l'existence de « mégalithes » dans l'île de Sumba resta longtemps ignorée du grand public. Il faut réellement attendre 1997 pour pouvoir lire un article de P. Jousseaume dans Archeologia sur le sujet ; et 1999, l’ouvrage illustré Messages de pierre de Jean-Paul Barbier Mueller. Depuis, les rares publications se bornent généralement à l’étude des textiles produits dans l’Est de l’île.
Waiwuli-pierre

Aussi, à l’occasion d’un séjour dans la région Ouest cet été, je profiterai de cette très courte expérience pour introduire les principes de bases de la diversité culturelle et sociale qui caractérise Sumba en s'attardant particulièrement sur les traditions funéraires autour de tombes monumentales.
Photos de l'auteure, août 2015.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6805 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines