Magazine Santé

Relation Asthme et stress

Publié le 28 septembre 2015 par Darouich
Les auteurs ont sérié des femmes asthmatiques en 3 niveaux de stress, plus celui-ci est élevé, plus leur cortisol plasmatique est bas et moins elles ont de ressources pour lutter contre ce stress. Serait-ce l’explication des crises d’asthme liées au stress ?Les mécanismes par lesquels le stress exacerbe l’asthme sont inconnus. Une hypothèse possible serait la réduction la diminution des concentrations de cortisol endogène provoquée par le stress.Les auteurs ont tenté de déterminer si la réduction des concentrations de cortisol sérique le matin était associée avec le niveau de stress des femmes asthmatiques.Dans cette étude pilote, 7 femmes avec une histoire d’asthme allergique ont été réparties en fonction d’un niveau de stress bas, modéré ou élevé, en fonction de leur niveau de stress courant et de leurs capacités à répondre à ce stress.Après le classement dans les différents groupes de stress, on a recueilli un échantillon sanguin le matin, où a été dosé la concentration de cortisol par un laboratoire indépendant qui ignorait l’état de stress de chaque individu.3 femmes étaient dans le groupe faible , 2 dans le groupe moyen et 2 dans le groupe élevé. Les concentrations de cortisol plasmatique allaient de 8 à 23µg/dl, avec une moyenne de 14 + ou - 6µg/dl.Un test de Spearman montre que les concentrations sériques de cortisol étaient inversement corrélées aux groupes de stress.Ces résultats suggèrent que la baisse du cortisol plasmatique le matin peut être associée à des niveaux élevés de stress et à des ressources diminuées pour la réponse au stress chez les femmes asthmatiques.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darouich 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine