Magazine Culture

Dimanche aux Batignolles : c'est du costaud !

Par Mpbernet

metro

passerelle

parc automnal

Les Batignolles, c'est déjà en soi un village parisien très sympathique avec ses habitants - plein de familles avec enfants jouant au ballon et à la trottinette - ses petits commerces, ses restaurants, une vie rêvée, un peu comme en province mais tout de même à Paris, à quelques centaines de mètres des Champs-Elysées. Autour de la Mairie du XVIIème et de la place Félix Lobligeois, une ambiance bon enfant.... Et puis, quelques centaines de mètres plus loin : le Paris de demain ... au bout de la prolongation de la ligne 14, à portée de main.

façade résillée

balcons

bardeaux

immeuble pret à livrer

étang et grues

La ville ici se construit sur la ville - ou plutôt sur les anciennes friches SNCF, là où le père de Claude a pendant des années oeuvré comme receveur des douanes ! On avait prévu d'en faire le village olympique avant le précédent échec de la candidature de Paris ... Mais ce sera bien plus intéressant d'ici quelques années.

Le Paris du XXIème siècle surgit devant nous. Une opportunité de nouvelles surfaces à bâtir exceptionnelle. Autour d'un superbe jardin, le parc Martin Luther King, dont les arbres sont déjà bien hauts et qui fait la joie des joggers. Des étangs ornés de nénuphars, une savante composition de plantes qui semblent sauvages, mais en réalité, le fruit d'une étude fantastique et d'agencements étagés déicieux. C'est superbe !

Tout autour, des grues et des chantiers qui font sortir de terre des immeubles d'une grande hauteur et à forte densité. Un choix qui peut parfois être contestable, mais le foncier est une valeur rare. A ne pas gaspiller. Et puis, ce sera l'ensemble qu'il faudra apprécier.

C'est un nouveau morceau de ville qui pousse sous nos yeux. Cela ne nous est pas donné à voir tous les jours. Ici seront bientôt mis en service 3400 logements : 500 pour les étudiants, dont 400 à nature sociale, 200 chambres pour personnes âgées (est-ce suffisant ?), 50% de surfaces dédiées aux logements sociaux, 20% de logement locatifs "intermédiaires" (on dit à présent "à loyers maîtrisés"), 30% de logements en accession à la propriété. Une capacité estimée à 6500 habitants, et bien entendu, des écoles, un collège et aussi des bureaux. Certains de ces logement sont déjà livrés ou en passe de l'être. Avec des normes écologiques très strictes.

C'est vraiment spectaculaire et les logements qui sortent de terre ces derniers mois en France sont devenus terriblement rares ! Moi, les grues me séduisent !

Ce sera le nouveau quartier de Paris où il faudra être. Surtout pour les juristes car entre le boulevard Berthier et le périphérique commence à s'élever l'immense silhouette des structures internes du nouveau Palais de Justice et le nouveau siège de la Police Judiciaire. Exit, le 36 quai des Orfèvres. Tous les avocats de la capitale vont devoir migrer dans le XVIIème arrondissement ! Les fonctionnaires et auxilliaires de Justice disposeront de vastes locaux fonctionnels et modernes, adaptés aux plus récentes technologies !!!

images

parc_mlk_3_cyrille_weiner

parc_pelouse

Hier, journée radieuse et sans voitures (dans l'ensemble, cela était respecté), il y avait un monde fou dans les rues et, au parc des Batignolles, des foules pour s'informer des évolutions de la nouvelle tranche de Paris qui va bientôt s'ouvrir aux Parisiens. Cela fait plaisir à voir, une ville qui grandit ...

Mais déjà, le parc tel qu'il est, est un enchantement : bravo aux paysagistes ! Les canards ne s'y sont pas trompés. Ils ont déjà adopté les zones humides mises à leur disposition.

deux belles

Merci à Anne-Christine, qui nous a fait découvrir cette partie de la ville que nous ne connaissions pas et où elle va courir régulièrement avec Camille ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte