Magazine Culture

Bob Dylan-The Times They Are A-Changin'-1964

Publié le 28 septembre 2015 par Numfar
Bob Dylan-The Times They Are A-Changin'-1964

"Venez pères et mères, à travers le pays,

Et ne critiquez pas ce que vous ne pouvez pas comprendre,

Vos fils et filles ne sont plus sous votre contrôle,

Votre vieille route vieillit rapidement,

Alors sortez de la nouvelle si vous ne pouvez nous aider,

Car oui, les temps changent."

En novembre 1963, deux événements vont profondément marquer Dylan: le président Kennedy est assassiné à Dallas et les Beatles pénètrent dans les charts américains avec le single "I want to hold your hand".

Dylan prend peur à la mort violente du président Kennedy, président de la jeunesse américaine, le président qui a évité la troisième guerre mondiale et qui refuser d'entrer en guerre au Vietnam.

Dylan en est convaincu, des forces obscures viennent de prendre le pouvoir et il est le prochain sur la liste.

Dans le même temps, il est secoué par la musique des Beatles dont il tombe amoureux immédiatement.

Ç'est ça qu'il aurait dû faire, jouer de la guitare électrique dans un groupe.

Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que les Beatles sont en train de tomber amoureux de la musique et des textes de Dylan.

En janvier 1964, telle une relique du passé, son troisième album sort "The Times They Are A-Changin'" (#20 US-#4 UK), produit par Tom Wilson.

The times they are a-changin'

Ballad of Hollis Brown

With God on our side

One too many mornings

North country blues

Only a pawn in their game

Boots of spanish leather

When the ship comes in

The lonesome death of Hattie Carroll

Restless farewell

(Bob Dylan)

Deuxième album majeur, intense dans ses propos, et qui va influencer encore une fois toute la nouvelle scène rock à naître.

On peut souligner la tristesse infinie de "The lonesome death of Hattie Carroll", et la justesse avec laquelle Dylan crucifie la moralité des va-t-en-guerre américains dans "With God on our side".

Dylan connaît son premier succès avec le single "The times they are a-changin'" (#9 UK), succès uniquement anglais.

Au printemps, derrière les Beatles, des dizaine de groupes anglais débarquent aux Etats-Unis et s'installent aux premières places des hit parades.

Les stars américaines prennent un coup de vieux: Elvis, Roy Orbison, les Everly Brothers, et la vague folk, bien évidemment, dans un combat perdu d'avance contre ces maudits anglais, avec leur jeunesse triomphante, leur accent sexy qui fait craquer les filles et leur musique rapide et électrifiante.

Paradoxe, le seul à tirer son épingle du jeu est Dylan qui fait sa première tournée anglaise en 64 et obtient un triomphe.

Entre deux aéroports, il rencontre les Beatles, les initie à l'herbe qui fait rire et une profonde amitié va naître entre Dylan et George Harrison.

Un Dylan qui rêve de passer électrique, mais n'ose pas.

Ses nouvelles compositions (Mr. tambourine man, My back pages, It ain't me babe) s'y prêtent pourtant.

En juillet, Dylan et Joan Baez sont les rois du festival folk de Newport.

Le couple folk entre dans la légende, mais combien de temps Dylan réussira-t-il à réfréner son envie de musique électrique?


"Quand le deuxième guerre mondiale se termina,

Nous avons pardonné aux allemands,

Et en firent des amis.

Malgré qu'ils aient massacrés six millions,

Dans les fours, ils frirent,

Les allemands ont maintenant,

Dieu à leur côté.

Maintenant je vous quitte,

fatigué, usé,

La confusion que je ressens,

Aucune langue ne peut en parler,

Les mots remplissent ma tête,

Et retombent sur le sol,

Si Dieu est de notre côté,

Il empêchera la prochaine guerre."

© Pascal Schlaefli

28 Septembre 2015

Urba City 

Du même auteur:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule (2014)

The Blacksouls (à venir)

En vente sur Amazon et Itunes Ibook store!

Plus de détails sur le blog: 

 Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte