Magazine Culture

Maîtriser la Traduction et l’Interprétation lors d’une Mission de Justice

Publié le 28 septembre 2015 par Halleyjc

La Compagnie des Experts près la Cour d’Appel de Basse-Terre organise une formation diplômante des Experts de Justice Traducteurs et Interprètes :

Maîtriser la Traduction et l’Interprétation lors d’une Mission de Justice

Le vendredi 23 octobre 2015

Salles Guy Cornely & Simet-Lutin de la DRJSCS (Jeunesse et sports), ancien aéroport du Raizet, Les Abymes

Cette formation valide 8 heures de formation.

Ci-joint le programme et le bulletin d’inscription à renvoyer avant le 17 octobre 2015 à Pierre COURAUD, rue de la Mère MITAN 97120 Saint-Claude

Nous serions honorés de ta présence.

Réserve dans ton programme le lendemain samedi 24 octobre au matin où la Compagnie organise une formation en procédure expertale civile d’une durée de 4 h avec les interventions d’un magistrat, d’un avocat et d’un expert, et dont nous t’enverrons le programme sous peu.

Bien cordialement.

Pour le Président Marc Roche

La Secrétaire adjointe de la CEJBT

Michèle Robin-Clerc

https://www.courdecassation.fr/IMG///Liste_Experts_CA_BasseTerre_2015.pdf

Formation diplômante des Experts de Justice Traducteurs et Interprètes

Vendredi 23 octobre 2015

Maitriser la Traduction et l’Interprétation lors d’une Mission de Justice

Cette formation diplômante valide 08 heures de Formation.

Maîtriser la Traduction et l’Interprétation lors d’une Mission de Justice

Cette formation est animée par M. Philippe KANTOR Expert Traducteur-Interprète de chinois assermenté près la Cour d'Appel de Paris Président de la Compagnie des Experts Traducteurs et Interprètes en Exercice près la Cour d'Appel de Paris.

Salles Guy Cornely & Simet-Lutin de la DRJSCS (Jeunesse et sports), ancien aéroport du Raizet, Les Abymes

Programme :

08h00 - 08h20 : Accueil des participants, autour d’un café de bienvenue.

08h20 - 08h30 : Ouverture des travaux par M. Marc ROCHE, Président de la Compagnie des Experts près la Cour d’appel de Basse-Terre.

08h30 - 10h15   NOTIONS GENERALES : LA TRADUCTION ET L’INTERPRETATION DANS LE CADRE DE MISSIONS AU SERVICE DE LA JUSTICE

a) Définitions. Aptitudes requises. Limites de compétence. Conflits d’intérêt. Différence avec le travail à but commercial mené à titre privé dans le cadre d’une clientèle personnelle. Interdiction de publicité.

b) Distinction entre les Experts et les traducteurs-interprètes non-experts ayant prêté serment devant le Procureur ou au TGI. Listes dites "CESEDA". "Listes des procureurs". Concurrence. Interdiction de sous-traiter.

BREF HISTORIQUE EXPLIQUANT LES RAISONS DU RECOURS AUX EXPERTS TRADUCTEURS-INTERPRETES / FONDEMENTS JURIDIQUES

a) Historique

b) Fondements juridiques actuels (références des lois et textes concernant les experts traducteurs-interprètes) Le traducteur-interprète est un expert (ses obligations en tant que tel, modalités de l’inscription et du renouvellement), toutefois son rôle est particulier.

10h15-10h30   Pause

10h30-12h30 SPECIFICITES DELA TRADUCTION ET DE L’INTERPRETATION JUDICIAIRES

La traduction (neutralité, fidélité, indépendance, honnêteté).Que traduire ? Un original ? Une copie ? Un fax ? Un document PDF ou scanné ? Soupçon de faux document : que faut-il refuser de traduire et quand ?b) L’interprétation (notion d’interface neutre, disponibilité, fidélité, indépendance, honnêteté, éclairage de l’autorité requérante, impartialité). Niveaux de langue, respect des questions-réponses, ne pas intervenir : le juge sait pourquoi il pose la question.

Questions-Réponses

13h30- 15h30 MISSIONS DE L’EXPERT TRADUCTEUR-INTERPRETEa) Traductions et interprétations « publiques »Processus de convocation (contact téléphonique, réquisition…) Cabinet du juge, tribunal, centre pénitentiaire, centre de rétention, commissariats… Les particuliers, les avocats, les huissiers…Règles de déontologie. Vade-Mecum de l’expert. Charte de déontologie. Critères de sélection.

15h30–15h45   Pause

15h45– 17h30 OBLIGATIONS COMPTABLES ET FISCALES DE L’EXPERT TRADUCTEUR-INTERPRETEa) Statut de l’expert traducteur-interprètec) Rémunération de l’expert traducteur-interprète dans le contexte judiciaire (mémoire de frais : comment sed) Recettes à enregistrer

17h30-17h35 Clôture des travaux.

Questions - Réponsese)

Transmission annuelle des interventions réalisées pour le compte de la justice.

présente-t-il ? Comment le remplir ? Nécessité de le faire parvenir aux autorités concernées, délai de paiement)

b) Urssaf et services fiscaux

Mode de calcul des tarifs à appliquer.

c) Traductions et interprétations privées

Gardes à vue, assistance d’autres experts (psychologues par exemple), écoutes téléphoniques...

b) Lieux et contextes d’intervention de l’expert traducteur-interprète dans le cadre judiciaire

Tarifs appliqués.

Pour les autorités judiciaires, policières, pénitentiaires…

12h30-13h30   Déjeuner Aux ailes Gourmandes.

"Produit fini".

Présentation des traductions (mentions obligatoires) : sceaux (types autorisés) et emplacements sur le document, date à apposer, mention dite Ne Varietur, signature, langue de travail, n° de traduction à inscrire, paraphe.

Marc ROCHE,

Président de la Compagnie

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1332 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines