Magazine Culture

Chronique : Joffrey Verbruggen dans Liberté

Publié le 29 septembre 2015 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Révélé par ses personnages décalés dans le Before du Grand Journal sur Canal+, l’enfant terrible du plat pays, Joffrey Verbruggen, présente depuis quelques jours son premier spectacle Liberté au Théâtre du Petit Gymnase, à Paris.

Pour le plus grand plaisir des amateurs d’humour, Joffrey, comédien dans l’âme, incarne pendant plus d’une heure, seul sur scène, des personnages fous et irrésistibles, d’une immense générosité pour les uns et étranglés de solitude pour les autres.

Affichant un sourire charmeur, des airs de jeune premier, ce comique est une teigne, insolent envers les idées reçues et intolérant à la bêtise.

Le résultat donne un one man show détonant, réaliste, originale et intime qui nous mène de la naissance de son rêve au comptoir du bistrot Bruxellois où il a grandi et son désir de reconnaissance, à son arrivée à Paris avec ses rencontres entre le bobo, le coiffeur de chez Biguine, le dragueur éméché en passant par ses cours d’art dramatique.

Le ton est ici à l’humour caustique et à l’impertinence, et même si parfois la caricature est un peu trop poussée, il n’en reste pas moins que ce jeune humoriste sait, avec talent et une énergie folle, entraîner son public dans un univers décalé et drôle.

joffrey-verbruggen-affiche

Joffrey Verbruggen dans Liberté au Théâtre du Gymnase, du jeudi au samedi à 20h jusqu’au 2 janvier 2016.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine