Magazine Musique

Casey Veggies « Live & Grow » @@@½

Publié le 25 septembre 2015 par Sagittariushh @SagittariusHH
casey veggies live grow - Hip-Hop/Rap

Casey Veggies « Live & Grow » @@@½

Laisser un commentaire

Une courte biographie du jeune homme. Casey Veggies faisait longtemps partie de ce vaste réservoir d’espoirs du rap Westcoast. Quand il sort ses premières mixtapes à l’âge de 16 ans, il ne se rend pas compte qu’il contribuera plus tard à l’émergence des Odd Future dont il est l’un des fondateurs avant de s’en éloigner pour poursuivre sa propre voie.

Il reste malgré tout pote avec la bande à Tyler et sort un album indépendant Sleeping in Class à seulement 18 ans. Les choses s’accélèrent ensuite en fréquentant Mac Miller, les Pac Div, Dom Kennedy et Earl Sweatshirt alors que sa très appréciée mixtape Life Changes lui donne son ticket d’entrée en major chez Epic au début de l’année 2013. Life & Grow répond-il aux promesses?

Pour introduire ce premier album en major avec « I’m the King« , un titre mini-documentaire dans le concept avec un sample de Leon Ware et les témoignages de son frère Corey Jones et son père. « Set It Off » enfonce le clou en axant sur l’égotrip et cette phrase sur le refrain « the label telling me I need a feature/ Nigga I’m the feature ». Pourtant les featurings ce n’est pas ce qui manque sur Live & Grow. Le meilleur des Kennedy après Bobby pose son flow coolax sur « Actin’ Up » sur un beat ensoleillé de DJ Mustard, le soulful BJ The Chicago Kid sur « Life Song« , Iamsu! et YG en mode new generation sur « Backflip » et Tyler the Creator ramène avec lui un très bon sample de piano sur « RIP« . Rien qu’avec ces morceaux-là, Life & Grow possède tous les attributs du son westcoast actuel. Bon ce n’est pas fini puisqu’il faut rajouter Ty Dolla $ign et Dej Loaf qu’on appelle pour les singles radio, ici pour « Tied Up » et « Wonderful » respectivement (produit par Hit-Boy).

Casey Veggies a des choses à raconter (« Sincerely Casey« ) mais il a déjà donné de lui sur ses précédents projets. Son style de rap ne plaira pas à tout le monde bien qu’il fasse en sorte de montrer plusieurs de ses facettes, entre égotrip (« I’m swagged up, Lil B, Task Force » lache-t-il sur « Aw Man« ) et chansons plus sincères (« I’m Blessed« ). Son niveau de progression n’est pas aussi net que prévue, il va falloir continue de travailler dur s’il veut sortir de la norme. À sa décharge, il faut dire que Vince Staples a mis la barre très très haut au début de l’été. Donc si Life & Grow ne convainc pas totalement, est-ce parce que l’album est sorti un an trop tard? Je pose ça là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 3319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines