Magazine Musique

The Underachievers « Evermore – The Art of Duality » @@@@

Publié le 26 septembre 2015 par Sagittariushh @SagittariusHH
underachievers evermore - Hip-Hop/Rap

The Underachievers « Evermore – The Art of Duality » @@@@

Laisser un commentaire

Confirmant les espoirs placés en eux avec Cellar Door: Terminus Ut Exodus l’an passé, le duo de Flatbush intensifie leur style unique en son genre avec la suite Evermore: The Art of Duality sur Brainfeeder. Le mouvement Beast Coast continue et gagne en maturité avec cette sortie.

Issa Gold et AK, ce sont les deux voix, deux flows carabinés, deux personnalités distinctes et complémentaires à l’origine de cet album bipolaire, une première partie lunaire, une seconde plus urbaine, comme c’est représenté sur la pochette. Musicalement parlant, c’est comme si les Underachievers avaient trippé sur du LSD en écoutant les Outkast (à qui je les avais déjà comparés sur la chronique de leur premier album), les Cunninlynguists et de la musique trip-hop voire ambient (« We The Hope« , « Star Signs« ). Les influences new-yorkaises ne sont jamais loin non plus (« The Dualist » et ses saxophones, « The Brooklyn Way« ), la trap music aussi (« Take Your Place« , « Generation Z » ou alors « Allusions » dans une veine similaire à celles des A$AP Mob) ce qui, mélangé au psychédélisme omniprésent, donne cette sombre envie de secouer la tête les yeux révulsés. Deux noms reviennent souvent parmis les crédits des intrus : Nick Leon et Ashton Benz. A noter qu’il n’y aucun strictement aucun featuring.

Le rap new-yorkais mute et les Underachievers en sont les nouveaux aliens couleur indigo. Ils sont l’incarnation de la nouvelle jeunesse de NYC et le clament comme sur « Generation Z » et « We The Hope« . Dans le futur de la Grande Pomme, le tandem y sera.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 3319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines