Magazine Culture

Lasser – Dans les arènes du temps – Sylvie Miller et Philippe Ward

Par Arieste @Arimya35

lasser1937. Le Caire. Ils sont fous, ces Romains ! Quand la déesse Isis lui ordonne de partir à Pompéi récupérer une statue volée, Lasser se demande dans quel pétrin il va bien pouvoir se fourrer. Son instinct ne le trompe pas: là-bas, il doit tour à tour frayer avec la Mafia, travailler pour Jupiter, affronter la colère d’un volcan et… devenir l’assistant de Fazimel.
L’affaire se complique encore lorsque, par accident, Lasser est propulsé dans les arènes du temps,  là où les dieux eux-mêmes n’osent pas mettre les pieds.
Tentatives de meurtre, complots en tous genres, poursuites échevelées, ces aventures vont faire émerger de nouvelles facettes des deux détectives.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, je suis une grande fan de cette série d’enquêtes qui se déroulent dans un univers alternatif au nôtre, où les dieux existent et dominent les humains.
Dans ce nouvel opus, Lasser et son assistante Fazimel quittent l’Égypte pour l’Empire romain le temps de deux enquêtes. Difficile d’en parler sans trop en dire sur les tomes précédents, mais j’ai apprécié l’alternance des points de vue de Lasser et Fazimel, qui est très bien gérée. Il est très agréable de voir les personnages évoluer et c’est avec un petit pincement au cœur qu’on les quitte en attendant de nouvelles aventures.
Mais ce qui fait tout l’intérêt de cette série de livres, c’est son univers très bien travaillé. C’est un régal d’observer les changements entre cette réalité et la nôtre, et de voir le tout s’étoffer au fil des romans, en incluant de plus en plus de mythologies différentes. C’est un régal pour tous les amateurs d’histoire et d’uchronie comme moi.
Un bon livre qui donne le sourire, ça fait du bien et on en redemande !


Classé dans:Je lis, Littérature française, Littératures de l'imaginaire Tagged: Philippe Ward, Sylvie Miller

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arieste 1821 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines