Magazine Conso

Macklemore

Publié le 17 septembre 2015 par Tim @Blog_ce_mec

Macklemore ? Vraiment ?

Oui vraiment, et ce pour plein de raisons que je vais m’empresser d’expliciter.

  • Parce que Macklemore et son compère Ryan Lewis ont déjà fait trémousser nos boules plus d’une fois, que ce soit avec Thrift Shop ou Can’t Hold Us.
  • Parce que ce mec est engagé (et ouais mon pote), pas forcément dans les mêmes combats que ceux de nos rappeurs nationaux, mais dans des luttes, plus.. large ? Rien qu’avec Same Love il nous met une grande claque pleine d’amour pour nous rappeler que peu importe notre sexe, l’amour est universel (c’est le moment licornes et arcs-en-ciel) et puis c’est beau l’amour non ?
  • Parce que comme Robert Downey Jr (Amen) il a vécu des heures sombres, l’alcoolisme, la drogue… Et qu’il chante ses chutes (Starting Over), ses victoires et que d’une certaines façon il inspire ceux qui, comme lui, font face à ces difficultés.
  • Parce que ce mec à un flow de fou
  • Parce qu’à part Eminem, quel rappeur blanc peut se targuer d’être aussi bon ?
  • Parce que musicalement Ryan Lewis est un génie (oui le mot est fort, mais sérieusement, il est fou) !
  • Et enfin, parce que leurs dernier morceau « Downtown » est une tuerie monumentale. Eric Nally (chanteur de Foxy Shazam) vient sublimer l’ensemble avec sa voix de mezzo-soprano et son style si… Particulier. Le son funk est grandiose et rappel vaguement à certain « Uptown Funk ». Et puis surtout, Melle Mel, Kool Moe Dee et Grandmaster Caz sont présents et ça c’est fou. Pour ceux à qui ces noms ne disent rien, ce sont juste des précurseurs en matière de HIP-HOP américain et je vous conseil grandement de vous pencher sur leurs discographies.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tim 1231 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine