Magazine

Mois de juin : prières au Sacré-Coeur de Jésus (2)

Publié le 10 juin 2008 par Hermas
LITANIES DU PRÉCIEUX SANG Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous. O Christ, ayez pitié de nous. O Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous. Jésus, écoutez-nous. Jésus, exaucez-nous. Père céleste, Dieu tout-puissant, donnez-nous la foi. Dieu le Fils, Rédempteur du monde, soyez notre espérance. Esprit de Dieu, charité éternelle, embrasez-nous. Très-sainte et adorable Trinité, ayez pitié de nous. Jésus, Agneau sans tache, sacrifié dès le commencement du monde, ayez pitié de nous. Jésus, qui avez désiré répandre votre Sang pour le salut des hommes, ayez pitié de nous. Jésus, qui, pour racheter les hommes, avez répandu tout votre Sang sur la croix, ayez pitié de nous. Sang précieux, qui coulez avec abondance des plaies sacrées de Jésus, rejaillissez sur nous. Sang précieux, qui sortez de l'adorable Cur de Jésus ouvert par la lance, ayez pitié de nous. Sang précieux, rançon d'un pris infini, ayez pitié de nous. Sang précieux, bain salutaire toujours préparé à nos âmes pécheresses, ayez pitié de nous. Sang précieux, source toujours jaillissante de grâces et de bénédictions, ayez pitié de nous. Sang précieux, du Testament nouveau et éternel, ayez pitié de nous. Sang précieux, dont la voix s'élève au Ciel et crie miséricorde, ayez pitié de nous. Sang précieux, force et soutien des âmes languissantes, ayez pitié de nous. Sang précieux, qui êtes le grand océan de la miséricorde divine, ayez pitié de nous. Sang précieux, céleste rafraîchissement et divin breuvage des âmes saintes, ayez pitié de nous. Sang précieux, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous. Sang précieux, qui coulez encore sur l'autel pour notre salut, ayez pitié de nous. Par votre précieux Sang, écoutez-nous, Jésus. Par votre précieux Sang, exaucez-nous, Jésus. De tout péché, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus. De l'esprit de mensonge et d'incrédulité, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus. Du mépris des choses saintes, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus. De la réception indigne de votre Corps sacré et de votre Sang adorable, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus. De la damnation éternelle, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus. Par la sueur de sang qui découla de tous vos membres pendant votre agonie au jardin des Oliviers, exaucez-nous, Jésus. Par le Sang précieux que la couronne d'épine fit couler de votre tête sacrée, exaucez-nous, Jésus. Par le Sang précieux que vous avez répandu en portant votre croix jusqu'au Calvaire, exaucez-nous, Jésus. Par le Sang précieux qui coula de vos mains et de vos pieds quand vous fûtes attaché à la croix, exaucez-nous, Jésus. Par le Sang précieux que vous avez versé pendant les trois heures de votre agonie sur la croix, exaucez-nous, Jésus. Par le Sang précieux et l'eau sacrée qui sortirent après votre mort de votre coeur percé par la lance, exaucez-nous, Jésus. Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle, que vous nous avez méritée en répandant pour nous votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous. Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle, que vous nous avez méritée en répandant votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous. Daignez accorder aux âmes des fidèles trépassés la jouissance éternelle de votre gloire, acquise au prix de votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, pardonnez-nous, Jésus. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, exaucez-nous, Jésus. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, ayez pitié de nous, Jésus. Jésus, écoutez-nous. Jésus, exaucez-nous. Les fontaines du grand abîme se sont répandues avec abondance des entrailles de Jésus, et les portes du ciel se sont ouvertes. Hâtez-vous, âme pécheresse ; Et lavez-vous sept fois dans ce Jourdain de sang. Prions. O Jésus! Sauveur adorable, qui avez daigné répandre miséricordieusement votre Sang sur la croix pour nous racheter de nos péchés, daignez nous accorder un pardon que nous ne méritons point, ne vous souvenant que de votre infinie miséricorde et de votre tendre amour pour nos âmes. Répandez sur nous l'abondance de vos grâces, afin que nous arrivions au Ciel pour jouir de votre gloire pendant toute l'éternité. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles.    Auctor Beate saeculi (à Matines) - Sacré-Coeur de Jésus   1. Auctor beáte sǽculi, Christe, Redémptor ómnium,  lumen Patris de lúmine, Deúsque verus de Deo.   1. Bienheureux créateur du Inonde, Christ, universel Rédempteur,  lumière jaillie de la lumière du Père, Dieu vrai sorti de Dieu.     2. Amor coégit te tuus mortále corpus súmere,  ut, novus Adam, rédderes, quod vetus ille abstúlerat. 2. C’est ton amour qui t’a contraint à prendre un corps mortel,  pour nous rendre, nouvel Adam, ce que l’ancien nous avait pris.   3. Ille amor, almus ártifex terræ marísque et síderum,  erráta patrum míserans et nostra rumpens víncula. 3. Cet amour, auguste artisan de la terre, de la mer et des astres,  prit en pitié les égarements de nos pères et rompit nos liens.     4. Non Corde discédat tuo vis illa amóris íncliti :  hoc fonte gentes háuriant remissiónis grátiam. 4. Que de ton Cœur ne se retire pas la force de ce merveilleux amour;  qu’à cette source les nations puisent la grâce du pardon.   5. Percússum ad hoc est láncea passúmque ad hoc est vúlnera,  ut nos laváret sórdibus, unda fluénte et sánguine. 5.Si la lance le frappa, s’il endura ses blessures,  c’était pour nous laver de nos taches par l’eau et le sang répandu.   6. Iesu, tibi sit glória, qui Corde fundis grátiam  cum Patre et almo Spíritu in sempitérna sǽcula. Amen. 6.A toi soit la gloire, Jésus, qui de ton Cœur répands la grâce,  avec le Père et l’Auguste Esprit, dans les siècles éternels. Amen.   Cor, arca legem continens (à Laudes) - Sacré-Coeur de Jésus   1. Cor, arca legem cóntinens, non servitútis véteris,  sed grátiæ, sed véniæ, sed et misericórdiæ. 1. Cœur, arche contenant la Loi, non de l’antique servitude,  mais la loi de grâce, mais celle du pardon, mais celle de la miséricorde.   2. Cor sanctuárium novi Intemerátum féderis,  templum vetústo sánctius, velúmque scisso utílius. 2. Cœur, sanctuaire inviolé de la nouvelle alliance,  temple plus saint que l’ancien, voile plus utile que celui qui fut déchiré.   3. Te vulnerátum cáritas ictu paténti vóluit,  amoris invisíbilis ut venerémur vúlnera. 3. Ton amour a voulu que tu fusses blessé par un coup visible,  pour que d’un amour invisible nous vénérions les blessures.   4. Hoc sub amóris sýmbolo passus cruénta et mýstica,  utrúmque sacrifícium Christus Sacérdos óbtulit. 4. Sous ce symbole de l’amour, le Christ Prêtre,  ayant souffert de façon sanglante et mystique, offrit un double sacrifice.   5. Quis non amántem redámet ? Quis non redémptus díligat,  et Corde in isto séligat ætérna tabernácula ? 5. A Celui qui nous aime qui ne rendrait son amour ? Quel racheté ne le chérirait pas  et dans ce Cœur ne se choisirait pas une demeure éternelle ?   6. Jesu, tibi sit glória, Qui Corde fundis grátiam,  cum Patre et almo Spíritu in sempitérna sǽcula. Amen. 6. A toi soit la gloire, Jésus, qui par ton Cœur répands la grâce,  ainsi qu’au Père et à l’auguste Esprit, dans les siècles éternels. Amen.   En ut superba criminum (à Vêpres) - Sacré-Coeur de Jésus 1. En ut supérba críminum et sæva nostrórum cohors  Cor sauciávit ínnocens meréntis haud tale Dei ! 1. Voici comment la cohorte orgueilleuse et cruelle de nos crimes a blessé  le Cœur innocent d’un Dieu qui ne méritait rien de tel!   2. Vibrántis hastam mílitis peccáta nostra dírigunt,  ferrúmque diræ cúspidis mortále crimen ácuit. 2. La lance brandie par le soldat, ce sont nos péchés qui la dirigent,  et le fer de la pointe cruelle, la faute mortelle l’aiguise.   3. Ex Corde scisso Ecclésia, Christo iugáta, náscitur :  hoc óstium arcæ in látere est genti ad salútem pósitum. 3. Du Cœur percé naît l’Église, unie au Christ :  c’est la porte placée sur le côté de l’arche pour le salut du genre humain. 4. Ex hoc perénnis grátia, ceu septifórmis flúvius,  stolas ut illic sórdidas lavémus Agni in sanguine. 4. De lui découle une grâce sans fin, comme un fleuve septiforme,  pour que nous y lavions nos robes dans le sang de l’Agneau.   5. Turpe est redíre ad crímina, quæ Cor beátum lácerent :  sed æmulémur córdibus flammas amóris índices. 5. C’est une honte de revenir aux crimes qui blesseraient ce Cœur bienheureux :  attisons plutôt dans nos cœurs les flammes, indice de l’amour.   6. Iesu, tibi sit glória, Qui Corde fundis grátiam,  cum Patre et almo Spíritu, in sempitérna sǽcula. Amen. 6. Jésus, dont le Cœur répand l’amour, à toi soit la gloire,  ainsi qu’au Père et à l’auguste Esprit, dans les siècles éternels. Amen.   Mgr Jacques MASSON P.S. Ces derniers textes sont tirés du site Notre-Dame des Neiges ICI

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Nicolas Sarkozy a un sacré style !

    Son accointance avec un milliardaire, le cirque médiatique autour de son couple «model», tout le monde crie au scandale ! Mais le plus choquant, n'est-ce pas... Lire la suite

    Par  Formatio
    A CLASSER
  • Cloverfield : Un sacré Buzz pour un film

    Vous avez sans doute déjà vu cette bande annonce mystérieuse et sacrement réussie : Depuis, c'est la course pour savoir quel est ce film... Beaucoup d'idées et... Lire la suite

    Par  Benoit Ramus
    CINÉMA, CULTURE, HORREUR
  • Sacré-Coeur by night, Montmartre

    Sacré-Coeur night, Montmartre

    [Séjour à Paris / Souvenir n°1] Un clin d'oeil d'Hector Guimard à la sortie de la station Abbesses, un soir de décembre où la chaleur d'un croustillon vous... Lire la suite

    Par  Edwoodjr
    A CLASSER
  • Ce sacré lutin

    sacré lutin

    Mais où est-il donc passé ce sacré lutin Qui m’a volé mon cœur un matin ? Ce petit picard si fantastique Aux caresses et baisers féeriques Tu étais mon petit... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Anthologie permanente : James Sacré (4)

    Lire aussi la note de lecture que Tristan Hordé consacre au dernier livre de James Sacré, Un paradis de poussière Geste parlé À cause que tu es vivant À cause... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Un paradis de poussière, de James Sacré

    paradis poussière, James Sacré

    On a l’impression que le marché s’envole tout l’monde emporté Jusqu’au bout de nulle part, paradis de poussières, mais l’âme rasée de frais. (Un Paradis de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Diana Damrau : sacré tempérament

    Diana Damrau sacré tempérament

    Tout comme le Jardin Baroque, je ne raffole pas de ces disques "récitals" que sortent actuellement les chanteurs lyriques à grand renfort de Marketing. Lire la suite

    Par  Philippe Delaide
    AUTRES MUSIQUES, CONSO, CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Hermas 907 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte