Magazine Cinéma

La La Land (2016)

Par Tix @ThierryTix

La La Land - 2016 - Affiche du film

Mickdeca Tix

★★★★☆ ★★★★★

États-Unis – 2016 – 2h06

Réalisateur: Damien Chazelle
Scénario: Damien Chazelle
Musique: Justin Hurwitz
Avec: Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend, J.K. Simmons

Mickdeca ★★★★☆ Quand on observe un bouchon sur l’autoroute, on ne s’attend pas à sortir du véhicule pour inviter ses camarades d’embouteillage à danser et chanter sous le soleil brûlant de la Californie. Mais c’est tout le charme des comédies musicales où l’extravagance devient lieu commun. Elles vous emportent dans un monde où le langage est parlé, chanté et dansé. Et comment résister à l’envie de se lever de son siège pendant que tout le monde chante sur une autoroute? La La Land offre une des scènes d’ouverture les plus réussies du septième art. C’est beau, coloré, joliment chorégraphié et le message de diversité touche le spectateur. Un excellent préambule au nouveau film de Damien Chazelle.

La La Land - Scène d'ouverture - Autoroute Highway
Après Whiplash, qui ne m’avait pas laissé indifférent, j’attendais avec impatience cette comédie musicale avec deux acteurs charismatiques. Entre Emma Stone et Ryan Gosling, une alchimie se crée en images et en musique. Une romance simple et mignonnette, monnaie courante de ce genre de divertissement, touche le spectateur sans pour autant être niaise, autre caractéristique de ce genre de long métrage évité avec brio.

Un petit peu plus de fantaisie n’aurait pas été de refus, car au milieu du film on s’ennuie un peu. Mais grâce à un final esthétique et effarant on oublie vite la lassitude que l’on peut ressentir à la moitié du film.

La La Land est une comédie musicale splendide. Une réussite à voir et à chanter.

Attendez une petite minute, je crois que Tix va nous jouer quelques notes de musique…

La La Land - Ryan Gosling piano
Sol# Do Ré# Ré# Sol# Sol# Do Ré# Ré#
Sol# Ré Fa Fa La# La# Ré La# Sol#
Sol Ré# Do Do Sol# Sol# Ré# Do Do
Ré La# Sol Sol Ré Ré La# Sol Sol

Merci. Merci.

★★★★★ Tix La La Land trouve son génie dans sa manière de naviguer sans cesse entre hommage, classicisme et modernité.

Le long-métrage de Damien Chazelle est riche en inspirations et clins d’oeil – notamment à Stanley Donen et à Jacques Demy – mais l’assume avec une audace qui n’en fait pas un vulgaire condensé de citations. Clichés évités, anachronismes provocateurs et lecture abstraite sont des pirouettes plus admirables encore que toutes les cabrioles du (splendide) plan-séquence d’ouverture.

Cette ambiguïté entre forme et fond atteint son paroxysme lorsque les personnages se remettent en question de la même manière que le fait le film. Sebastian (Ryan Gosling) se voit rappeler à l’ordre sur son besoin constant d’imiter le jazz du passé, au lieu de s’en imprégner pour le digérer et le moderniser. Cette opposition entre l’improvisation et l’automatisme est omniprésente dans la filmographie de Damien Chazelle et trouvent ici un sens nouveau.

La La Land - Ryan Gosling et Emma Stone - Bar
Le réalisateur excelle pour filmer la musique. Au rythme endiablé de la batterie de Whiplash et son montage effréné succède la mise en scène fougueuse mais sensible d’une comédie romantique. La La Land prend ses couleurs à mesure que la passion explose – la robe jaune canari est déjà culte – et se ternit avec le malaise. Le film prend une dernière envolée dans un épilogue que Justin Hurwitz accompagne avec brio en mêlant tous ses thèmes musicaux. On se rend compte alors à quel point le film est avare en chansons pour mieux les magnifier.

On rentre dans le cinéma avec déjà au guichet les prémisses d’une mélodie. La. La. La. Land. On est loin d’imaginer alors avec quelle farandole d’images et de sons on en sort.

La La Land - Ryan Gosling et Emma Stone - Epilogue

Partager cet article...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tix 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines