Magazine Culture

Candidate de Chritine Féret-Fleury

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

⭐ Candidate de Christine Féret-Fleury

Candidate de Chritine Féret-FleuryNombre de pages : 320 pages
Éditeur : Hachette
Date de sortie : 15 février 2017
Collection : Hors collection
ISBN-10 : 2012031102
ISBN-13 : 978-2012031104
Prix Éditeur : 18 €
Disponible sur LiseuseOui

Son résumé :

Brillante étudiante en sciences politiques, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, le candidat aux électorales du Nouveau Parti du Centre. La fascination qu’elle lui voue est sans borne, et, lorsqu’il semble enfin la remarquer, elle profite de ces heures volées sans penser au lendemain. Mais après leur première nuit, elle ne s’attendait pas à se réveiller à côté d’un cadavre ! Pas plus qu’elle ne s’attendait à plonger dans l’envers du décor qui accompagne cette mort aussitôt transformée en évènement médiatique et maquillée en en argument de campagne. Car si la vie de Laure lui semble s’arrêter, la campagne, elle, ne doit pas s’interrompre, et ce qu’il faut désormais au NPC, c’est surprendre… Quelle plus habile surprise qu’un nouveau visage, que personne ne connaît, que personne n’attend : celui de Laure. Alix de Morangles, charismatique veuve de Pierre et avocate renommée, a décidé de faire de la jeune femme la nouvelle candidate du parti, modulant son image, s’appuyant sur son ambition pour camoufler sa naïveté et son manque d’expérience. Première surprise, Laure sera la première conquise par ce défi : grimper les échelons, acquérir du pouvoir. Laure n’est pas si naïve ; elle sait qu’elle va devoir se battre pour se faire une place dans un cercle très fermé… et surtout pour y rester. Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? 

Mon avis :

Nous approchons des élections présidentielles. Quoi de mieux que de lire un roman en rapport avec la politique ? Vous me direz que nous sommes assez bien servis avec nos candidats, mais essayons de faire abstraction du climat politique catastrophique et essayons de lire un roman sur le sujet. Naïve que je suis, je pensais qu’il y aurait une description intéressante des facettes cachées du monde de nos chères élites, une vraie réflexion par rapport à la complexité de ce milieu. Que nenni ! Candidate n’est pas un livre jeunesse et encore moins un roman contemporain sur la politique, ce n’est ni plus ni moins qu’un roman érotique sur fond de meetings et d’intrigues faiblardes saupoudrées  d’histoires de fesses scandaleuses. Candidate de Christine Féret-Fleury est le reflet de l’élection présidentielle 2017 : magistralement invraisemblable.

Laure, la jeune assistante du chef du parti NPC se réveille un matin à côté du corps sans vie de ce dernier. Elle n’a que vingt-six ans, et pourtant la jeune femme va accéder à une promotion inattendue : elle est la nouvelle dirigeante du NPC. Malheureusement, elle se rend vite compte qu’elle n’est qu’une marionnette. Les sphères du pouvoir sont les flammes d’un feu éternel, et Laure Meziani risque de se brûler les ailes. Qui sont ses ennemis ? Qui sont ses alliés ?

Une lecture difficile

La lecture de ce roman était au début plutôt agréable. Les chapitres sont courts, le style de l’auteur est direct et ne s’encombre pas de tournures de phrases compliquées, il va droit au but.  Mais j’aurais aimé un peu de beauté dans la langue, des pages capables de me toucher et me faire aimer Laure. Le parlé courant et familier permet de bien se plonger dans l’histoire et de visualiser les scènes. C’est là que c’est dommage car la première partie du livre s’est presque lue sans heurts, c’est juste à la seconde partie où j’ai déraillé, devant parcourir les dernières pages en diagonales tant j’étais au supplice de l’instant rêvé de la dernière page.  Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai trouvé le rythme coupant et sans délicatesse.

Laure est une jeune femme de mon âge, son histoire aurait dû me faire un petit quelque chose. J’aurais voulu  éprouver de la sympathie pour elle face à tous ses problèmes. Laure est froide, je ne me suis pas reconnue dans le personnage. Elle est censée être une brillante étudiante en sciences politiques, alors j’aurais apprécié voir ses qualités intellectuelles, la voir à l’œuvre face au monde politique macho français, mais elle se fait trop manipuler… Le scénario du roman est superficiel, alors que l’on pourrait tant écrire sur la politique actuelle.  A contrario de Laure, j’ai plus aimé Renate, la journaliste, une femme plus pétillante, plus humaine et accessible.

Un autre petit côté sympathique était la valorisation de la romance lesbienne. C’est rare et cela fait du bien de pouvoir lire autre chose qu’une romance habituelle avec un homme viril et dominateur.

Pour parler de l’ambiance du roman, elle est sombre et j’étais plusieurs fois mal à l’aise sans trop savoir pourquoi. Ce n’était pas pour moi une lecture plaisante, un moment de détente. J’avais plutôt l’impression parfois d’être dans une espèce de fantasme cauchemardesque érotique. Une fascination malsaine pour l’inexpérience, la pauvre Laure jetée en pâture dans un monde qu’elle ne peut pas contrôler.

Conclusion :

Je ne voterai pas pour Candidate aux élections des coups de cœurs littéraires. Je suis attristée car je pensais réellement pouvoir l’apprécier, je ne m’attendais juste pas à tomber sur un roman érotique aussi mal équilibré. Bien sûr, il est possible que vous puissiez accrocher au concept, votre propre avis reste alors toujours à faire.

Candidate de Chritine Féret-Fleury

Acheter ce livre sur Amazon

⭐ Candidate de Christine Féret-Fleury

Candidate de Chritine Féret-FleuryNombre de pages : 320 pages
Éditeur : Hachette
Date de sortie : 15 février 2017
Collection : Hors collection
ISBN-10 : 2012031102
ISBN-13 : 978-2012031104
Prix Éditeur : 18 €
Disponible sur LiseuseOui

Son résumé :

Brillante étudiante en sciences politiques, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, le candidat aux électorales du Nouveau Parti du Centre. La fascination qu’elle lui voue est sans borne, et, lorsqu’il semble enfin la remarquer, elle profite de ces heures volées sans penser au lendemain. Mais après leur première nuit, elle ne s’attendait pas à se réveiller à côté d’un cadavre ! Pas plus qu’elle ne s’attendait à plonger dans l’envers du décor qui accompagne cette mort aussitôt transformée en évènement médiatique et maquillée en en argument de campagne. Car si la vie de Laure lui semble s’arrêter, la campagne, elle, ne doit pas s’interrompre, et ce qu’il faut désormais au NPC, c’est surprendre… Quelle plus habile surprise qu’un nouveau visage, que personne ne connaît, que personne n’attend : celui de Laure. Alix de Morangles, charismatique veuve de Pierre et avocate renommée, a décidé de faire de la jeune femme la nouvelle candidate du parti, modulant son image, s’appuyant sur son ambition pour camoufler sa naïveté et son manque d’expérience. Première surprise, Laure sera la première conquise par ce défi : grimper les échelons, acquérir du pouvoir. Laure n’est pas si naïve ; elle sait qu’elle va devoir se battre pour se faire une place dans un cercle très fermé… et surtout pour y rester. Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? 

Mon avis :

Nous approchons des élections présidentielles. Quoi de mieux que de lire un roman en rapport avec la politique ? Vous me direz que nous sommes assez bien servis avec nos candidats, mais essayons de faire abstraction du climat politique catastrophique et essayons de lire un roman sur le sujet. Naïve que je suis, je pensais qu’il y aurait une description intéressante des facettes cachées du monde de nos chères élites, une vraie réflexion par rapport à la complexité de ce milieu. Que nenni ! Candidate n’est pas un livre jeunesse et encore moins un roman contemporain sur la politique, ce n’est ni plus ni moins qu’un roman érotique sur fond de meetings et d’intrigues faiblardes saupoudrées  d’histoires de fesses scandaleuses. Candidate de Christine Féret-Fleury est le reflet de l’élection présidentielle 2017 : magistralement invraisemblable.

Laure, la jeune assistante du chef du parti NPC se réveille un matin à côté du corps sans vie de ce dernier. Elle n’a que vingt-six ans, et pourtant la jeune femme va accéder à une promotion inattendue : elle est la nouvelle dirigeante du NPC. Malheureusement, elle se rend vite compte qu’elle n’est qu’une marionnette. Les sphères du pouvoir sont les flammes d’un feu éternel, et Laure Meziani risque de se brûler les ailes. Qui sont ses ennemis ? Qui sont ses alliés ?

Une lecture difficile

La lecture de ce roman était au début plutôt agréable. Les chapitres sont courts, le style de l’auteur est direct et ne s’encombre pas de tournures de phrases compliquées, il va droit au but.  Mais j’aurais aimé un peu de beauté dans la langue, des pages capables de me toucher et me faire aimer Laure. Le parlé courant et familier permet de bien se plonger dans l’histoire et de visualiser les scènes. C’est là que c’est dommage car la première partie du livre s’est presque lue sans heurts, c’est juste à la seconde partie où j’ai déraillé, devant parcourir les dernières pages en diagonales tant j’étais au supplice de l’instant rêvé de la dernière page.  Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai trouvé le rythme coupant et sans délicatesse.

Laure est une jeune femme de mon âge, son histoire aurait dû me faire un petit quelque chose. J’aurais voulu  éprouver de la sympathie pour elle face à tous ses problèmes. Laure est froide, je ne me suis pas reconnue dans le personnage. Elle est censée être une brillante étudiante en sciences politiques, alors j’aurais apprécié voir ses qualités intellectuelles, la voir à l’œuvre face au monde politique macho français, mais elle se fait trop manipuler… Le scénario du roman est superficiel, alors que l’on pourrait tant écrire sur la politique actuelle.  A contrario de Laure, j’ai plus aimé Renate, la journaliste, une femme plus pétillante, plus humaine et accessible.

Un autre petit côté sympathique était la valorisation de la romance lesbienne. C’est rare et cela fait du bien de pouvoir lire autre chose qu’une romance habituelle avec un homme viril et dominateur.

Pour parler de l’ambiance du roman, elle est sombre et j’étais plusieurs fois mal à l’aise sans trop savoir pourquoi. Ce n’était pas pour moi une lecture plaisante, un moment de détente. J’avais plutôt l’impression parfois d’être dans une espèce de fantasme cauchemardesque érotique. Une fascination malsaine pour l’inexpérience, la pauvre Laure jetée en pâture dans un monde qu’elle ne peut pas contrôler.

Conclusion :

Je ne voterai pas pour Candidate aux élections des coups de cœurs littéraires. Je suis attristée car je pensais réellement pouvoir l’apprécier, je ne m’attendais juste pas à tomber sur un roman érotique aussi mal équilibré. Bien sûr, il est possible que vous puissiez accrocher au concept, votre propre avis reste alors toujours à faire.

Candidate de Chritine Féret-Fleury

Acheter ce livre sur Amazon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines