Magazine Info Locale

Sahara + guest

Publié le 08 mars 2017 par Mainsdoeuvres

SAHARA

Psyché-pop

Le groupe Sahara ne vogue pas dans un désert. Il construit son espace en le voyant infini et sans mur. Blandine est à la guitare, Jérémy à la basse et leurs deux voix se répondent. Les deux oiseaux migrateurs ont sillonné le monde, ils s’apprivoisent à Bordeaux et forment Sahara en 2015. Un hymne à leur créativité, à leur amour des multicultures, à l’infiniment petit que renferme l’infiniment grand.
Ils sortent en 2015 leur premier titre Délice, paru sur le volume 7 des fameuses compilation de La Souterraine. Sur cette chanson, leur sensualité pop et poétique apparaît comme une évidence.
Bientôt, leur premier album Colibris paraîtra et c’est sur cet opus qu’ils imposent leur héritage : ni rock, ni prog, ni pop, ni world, ni jazz, mais tout à la fois. On peut entendre, par exemple, l’influence de Jaco Pastorius dans les lignes de basse fretless de Jérémy et ce dernier pourrait nous parler des heures de sa passion à déformer les sons à l’aide de toute sorte de machines. En chantant en Français, Anglais et parfois même en Portugais, Blandine fait référence à ses divers idoles comme la chanteuse Barbara ou encore le brésilien Chico Buarque.
Le duo ne se sentira complet sur scène qu’à la venue de leurs amis et musiciens : Ariel Tintar aux claviers et chœurs et Swann Vidal à la batterie. Une formation « familiale » qui témoigne de leur besoin de fonctionner en tribu, leur permettant d’affirmer une style brut, puissant et de jouer avec les dualités les plus extrêmes.

Facebook
Soundcloud


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mainsdoeuvres 10139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine