Magazine Cinéma

[Critique] La La Land de Damien Chazelle : pourquoi j'ai été déçue

Par Bottines

By Bottines

C'est LE film dont tout le monde parle en ce moment. Et il faut bien avouer qu'il est assez tentant d'aller vérifier par soi-même s'il s'agit réellement d'un chef d'œuvre. Mais comme à chaque fois que mon attente est élevée par rapport à un film, j'en suis sortie assez déçue...

J'ai trouvé qu'en dépit d' un esthétisme original et vraiment soigné, le propos du film était assez plat voire insipide. Il ne s'agit de rien d'autre que d'une histoire d'amour, qui connaît quelques remous, une histoire ordinaire qui pourrait être extraordinaire (comme toutes les histoires de ce genre) si la puissance des sentiments qui lient les personnages se faisait réellement ressentir. Ici, si on nous le martèle à grands coups de décors romantiques, de chansons évocatrices ou de chorégraphies hautes en couleurs, on ne le palpe pas. En tout cas, pas moi. Du coup, tout le reste passe un peu pour de la fioriture, là où ça n'aurait pu être que pure poésie.

[Critique] La La Land de Damien Chazelle : pourquoi j'ai été déçue

J'ai donc fini par regarder (et écouter car la bande originale est assez splendide bien qu'un peu agaçante) le film au lieu de le vivre. Et ce n'était pas une mauvaise idée, car à ce niveau-là, le réalisateur Damien Chazelle nous en met plein les yeux. On se régale à admirer les décors si hors du temps, les lumières si romantiques, les tenues si colorées, et puis... les acteurs si beaux, si bien coiffés (Je comprends pourquoi tant de filles sont subjuguées par Ryan Gosling). On jauge leurs performances quand ils se mettent à danser en duo et à chanter, en se disant que cela pourra très certainement suffire à en faire rêver certains.

[Critique] La La Land de Damien Chazelle : pourquoi j'ai été déçue

On essaie de capter toutes les références au jazz adressées telles des clins d'œil aux plus mélomanes d'entre nous. Perso, je connais le Caveau de la Huchette, c'est déjà bien. Et on passe à côté de pas mal d'autres, parce qu'on sent que c'est une sorte d'hommage à la comédie musicale hollywoodienne et qu'on n'est pas tous des spécialistes du genre même si on a vu Chantons sous la pluie. Alors ouais, le film est super original et ambitieux, assez inspirant pour ceux qui sont sensibles aux belles images ou qui se passionnent pour l'histoire du cinéma. Mais pour les autres malheureusement, pas de quoi se mettre à faire des claquettes...

La La Land
Sortie le 25 janvier 2017
Réalisé par Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone

[Critique] La La Land de Damien Chazelle : pourquoi j'ai été déçue


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bottines 1081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte