Magazine Histoire

Etre fidèle à la France...de Robespierre et de Jeanne d'Arc

Par Roger Garaudy A Contre-Nuit

Suite et fin de la série historique sur la nation.
En 2017: Pour mettre en oeuvre une politique négociée de progrès économique par l'intervention collective, de justice sociale par une juste répartition des revenus et de coopération internationale axée sur le "Tiers-Monde", il faut d'abord que la France retrouve son indépendance. L'indépendance nationale est donc l'objectif intermédiaire autour duquel doivent se rassembler dans leur diversité, en dehors du clivage gauche-droite qui se réactivera ensuite inévitablement, les forces du travail, de la culture et de la jeunesse. A R

TELLE est la voie de la vraie grandeur de notre

Il n'y a de grandeur française que fondée sur

la démocratie, car la démocratie seule fait appel à

l'initiative créatrice de chaque citoyen, alors que

la dictature, fondée sur le mépris de l'homme n'attend

que du génie d'un seul le salut et l'avenir. Le

seul jeu de la domination bourgeoise, en excluant

de la direction de l'économie, de la vie politique

et de la culture nationale, l'immense majorité de la

nation, prive la France de la plus grande de ses

Il n'y a de grandeur française que fondée sur

l'amitié des peuples. Et cette amitié n'est possible

que si la politique de la France cesse d'être orientée

en fonction des intérêts de classe de la grande bourgeoisie

colonialiste et anticommuniste.

Le colonialisme, avec les guerres qu'il engendre,

conduit à l'isolement de la France. Il la place constamment

en posture d'accusée dans le concert des

nations, il lui attire l'inimitié des peuples d'Asie et

d'Afrique solidaires dans le grand mouvement de

libération nationale. Un milliard 200 millions d'hommes,

Le colonialisme de notre bourgeoisie les éloigne

de la France. Une politique démocratique, fidèle

aux plus belles traditions de la France, celle de 1789

qui libéra les esclaves, celle de 1848 qui proclama

le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, donnerait

à la France plus d'un milliard d'amis.

L'anticommunisme conduit à l'humiliation de la

France. Il la place, par peur de la classe ouvrière, en

position de vassale en imposant la discrimination de

ses alliances et l'intégration à une coalition militaire

agressive. Une politique démocratique, conforme aux

traditions de l'universalisme français, est la condition

première de notre indépendance.

A toutes les époques, une nation ne conquiert

ou ne maintient son indépendance, son unité et sa

grandeur que si les masses profondes du peuple participent


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Roger Garaudy A Contre-Nuit 436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines